www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : CAPD  / Résultats 2010-2011 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
20 mai 2011

CAPD du 20 mai : Compte rendu.

1. Mouvement 2011 : la sérénité retrouvée !


Après un mouvement 2009 plus que chaotique, nous avions commencé à retrouver un certain apaisement en 2010. La première phase du mouvement 2011 a confirmé ce retour à une procédure plus sereine.

Cet état d’esprit devrait aussi prévaloir à la seconde phase qui concernera plus de 250 collègues.

Pour la phase principale, les erreurs que nous avions constatées et soulevées lors du groupe de travail ont été rectifiées pour la CAPD. La procédure de saisie informatique des fiches syndicales de contrôle que nous avons mis en place pour la première fois cette année a été très efficace, puisque nous n’avons jamais reçu autant de fiches de contrôle.

Cela nous a permis d’intervenir en amont de la commission paritaire.

C’est là aussi la démonstration que les délégués du personnel jouent pleinement leur rôle face à une Administration qui souhaite privilégier les rapports directs avec les collègues au détriment du rapport de force collectif.

Nous restons vigilants pour les suites de cette phase et pour la préparation de la seconde phase.

Vous l’aurez donc compris, le rôle des délégués du personnel a été, dans le mouvement de cette année, comme dans ceux des années précédentes, déterminant pour garantir l’équité et la transparence.

La phase d’ajustement pour les collègues sans poste est fixée au 28 juin.

Tous les collègues concernés recevront un bulletin spécial du SNUipp.28 dans les jours qui viennent. Un groupe de travail est prévu mardi 31 mai pour élaborer la liste des supports fractionnés dont un certains nombre pourrait être réservé pour les 20 PE stagiaires du concours 2011.

Vos délégués du personnel à la CAPD : Céline Prier, Patrick Théraud, Olivier Thomas, Sandrine Péricat, Jean-Christophe Rétho, Hélène Bontemps, Vincent Chevrollier, Xavier Picoul, Hugues Villemade, Pascale Dunoyer, Olivier De Costa, Julie Leloup.

2. Direction d’école :

Au cours de cette CAPD, nous avons rappelé l’absurdité des avis des commissions d’entretien sur les directions 13 classes et + et sur les directions en RAR.

Cette année, comme l’an dernier, seuls deux avis ont été émis (favorable, défavorable). L’IA a tenu à rappeler que cet avis ne concernait que l’école sur laquelle les collègues postulaient.

27 supports de direction restent vacants, soit une augmentation de 35% par rapport à l’an dernier.

Certains collègues directeurs ont postulé sur des directions plus petites, d’autres ont même participé sur des postes d’adjoints. Cela démontre bien que le dossier de la direction et le fonctionnement de l’école est loin d’être clos.

Si du côté du ministère, une orientation forte se dessine, prévoyant la création des établissements publics du primaire (E2P), il semble qu’aucune décision ne sera prise en 2011, le calendrier parlementaire ne permettant aucun nouvel ordre du jour.

Pour le SNUipp, qui refuse ces orientations qui diviseraient la profession, il est nécessaire d’ouvrir largement le débat afin de tracer ensemble les évolutions nécessaires pour une direction et un fonctionnement de l’école au service de tous les élèves.

C’est le sens de notre intervention auprès de l’IA lors de l’audience que nous avions sollicitée et dont nous avons déjà fait le compte rendu.

D’autres rendez-vous sont à prévoir dès septembre.

3. Congés formation :

8 demandes ont été déposées. Deux ont été annulées car les collègues ont été retenus sur d’autres dispositifs et trois ont reçu un avis favorable de l’IA. Bayer Lamontagne Stéphanie : 10 mois, Boissière Loïc : 1 mois, Piau Hélène : 10 mois.

4. Appels à candidature :

· Le poste d’adjoint de l’ERS et le poste de coordonateur de l’ERS sont vacants (P et M Curie à DREUX) .

· Le poste REPI de Lucé est lui aussi vacant.

Ces postes vont faire l’objet d’un appel à candidature ainsi que les deux postes de conseillers pédagogiques EPS de Chartres 2 et Châteaudun.

5. La situation du département et les exeat :


Les services de l’Inspection s’attendent à un surnombre à la rentrée.

Ce surnombre sera moins important qu’à la rentrée dernière.

L’Administration n’a pas encore envisagé la manière dont elle traiterait les demandes, mais il nous a clairement été dit que les contraintes en matière d’exeat/ineat restaient les mêmes qu’en 2010.

Nous aurons donc à réintervenir fortement sur cette question, ô combien importante, pour de nombreux collègues lors de la réunion du 28 juin.

6. Postes « E » vacants  :

Nous avons interrogé l’IA sur le devenir de ces supports à la rentrée. Il nous a confirmé leur maintien dans la carte scolaire, mais ne s’est pas engagé à les faire fonctionner en surnombre, à la rentrée dans les écoles où ils sont implantés.

7. Retraites :

14 collègues, mères de trois enfants ou plus ont fait valoir leur droit à partir en retraite (voulue ou imposée par l’application de la nouvelle loi).

La date de fin d’activité pour ces collègues est fixée au 30 juin.

Elles seront remplacées dans leur classe le 1er juillet par des TR !

8. Procès Verbaux d’installation :

Les PV d’installation seront envoyés à la rentrée. Les services de l’IA seront exigeants sur le retour signé de ces PV afin de les mettre en œuvre très rapidement au service de la paye…. On ne peut que souscrire à cette volonté de mettre en œuvre rapidement les paiements, si seulement cela pouvait être aussi rapide que les retraits !!!

9. Le suivi de la semaine Hors classe des PE :


Ce point à l’ordre du jour de la CAPD a valu une intervention des délégués du personnel du SNUipp pour rappeler que nous revendiquons la transformation de la hors classe en échelon supplémentaire accessible à tous.

Avec seulement 2% des promouvables (collègues entre le 7è et le 11è échelon), ce sont seulement 29 collègues qui intégreront la hors classe au 1er septembre.

La discrimination est encore plus grande puisqu’au barème de départ viennent s’ajouter 1 point pour exercice en ZEP depuis 3 ans et 1 point pour direction d’école.

10. Supports vacants :


La liste des supports vacants publiée dans cet envoi ne tient compte que de la situation au sortir de la CAPD.

D’autres supports connus sont d’ores et déjà vacants et seront intégrés à la seconde phase.

Un groupe de travail pour la constitution des postes fractionnés est prévu le 31 mai.

N’hésitez pas à nous faire parvenir vos demandes de couplages afin que nous intervenions auprès de l’Administration.

11. Frais de repas des collègues nommés sur postes fractionnés :

Un décret oblige l’Administration à prendre en compte les frais de repas de ces collègues sous certaines conditions.

37 demandes ont été déposées et les règlements ont été mis en œuvre.

Compte tenu du budget alloué, les paiements ne peuvent être réalisés que jusqu’au 31 mars !

L’IA a demandé une rallonge budgétaire au rectorat.

A suivre.

12. AVS direction :


Quand les annonces ministérielles s’avèrent être des mensonges !

Nous sommes d’abord intervenus pour rappeler que l’aide à la direction d’école méritait un autre traitement que celui qui lui était réservé.

Ce sont de vrais emplois qui méritent un vrai statut !

Alors que le ministère avait réinjecté en catastrophe des supports budgétaires d’AVS, on s’attendait à ce que le nombre de supports d’aide à la direction d’école soit reconduit.

L’IA nous a annoncé qu’il n’en serait rien, expliquant qu’au 31 décembre dernier, le département était en « surconsommation » de 96 postes !

Il lui faut donc « apurer » ce déficit avant le 30 juin.

Concrètement, cela se traduira par la suppression de quasiment tous les supports AVS « vie scolaire » dans le second degré et d’une bonne partie des supports AVS « aide à la direction d’école, la priorité étant fixée sur l’accueil des élèves présentant un handicap ».

13. PE Stagiaires, rentrée 2011 :


Les 20 futurs lauréats du concours seront donc en poste dès la rentrée de septembre 2011. Ils devraient être nommés sur des postes de TR (avec remplacement long) ou des postes fractionnés qui seront « bloqués » pour eux lors de la seconde phase.

Contrairement à l’an passé où ils avaient travaillé en doublette pendant 7 semaines, l’an prochain, ils seront en poste dès la rentrée.

Après une semaine « d’accueil » à partir du 29 août, ils feront la pré-rentrée et la rentrée comme tous les collègues. Pendant les 6 premières semaines, ils « bénéficieront » d’une journée de « formation » par semaine en stage filées et d’un suivi en classe par un IMF.

Dans le reste de l’année, ils auront un seul stage de 2 semaines et des animations pédagogiques ciblés.

Nous avons renouvelé notre opposition à la mise en place de ce dispositif qui met ces collègues en difficulté, sans formation, devant une classe et les conséquences probables pour les élèves.

14. phase d’ajustements du mouvement :

Le groupe de travail pour les couplages de postes est prévu le 31 mai.

Si vous avez des propositions et/ou des volontés de reconduire des couplages existants dans votre école, envoyez-nous par mail ou courrier vos souhaits.

Afin de préparer au mieux cette seconde phase, nous publierons un bulletin spécial seconde phase, avec la carte des supports vacants et les règles en vigueur.

A noter que dans cette phase, des collègues peuvent bénéficier de priorités et être nommés si ils en ont fait la demande, sur un poste qu’ils occupaient cette année.

 

294 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU.28- 3 rue Louis Blériot - 28300 CHAMPHOL

tel : 02.37.21.15.32 / Fax : 09.72.47.25.65 Email : snu28@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.

Afficher SNUipp-FSU 28 sur une carte plus grande