www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Publications  / (fenêtres sur cours) 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression

Documents joints

Dans la même rubrique

12 juin 2011

Publication à destination des EVS

Pour réduire artificiellement le chômage, le gouvernement développe des emplois précaires sous la forme de contrats aidés ou d’assistants d’éducation. Dans les écoles, des personnels se succèdent pour remplir des missions qui participent au bon fonctionnement du service public et qui répondent à des besoins reconnus, que ce soit l’aide administrative à la direction d’école ou l’accompagnement d’élèves porteurs de handicap. Les conditions d’emplois de ces personnels, la précarité dans laquelle ils sont maintenus sur des CDD à temps partiel, les salaires de misère qui leur sont proposés, la quasi absence de formation leur permettant de sortir de cette situation, sont inacceptables ! En cette fin d’année, le renouvellement des personnels dont le contrat arrive à échéance ou le retour aux dispositions antérieures notamment en termes de durée hebdomadaire de 26 heures ne sont pas garantis sur le terrain. Le SNUipp-FSU s’est engagé à vos côtés dans une double bataille : celle de la reconnaissance de vos droits et des missions indispensables à la réussite des élèves. C’est pour cette raison que nous sommes sur tous les fronts, aussi bien dans les écoles afin de vous accompagner dans vos démarches et la défense de vos droits qu’aux ministères pour faire bouger les lignes. C’est la conjugaison de ces actions qui ont permis des premières victoires aux prud’hommes sur le droit à la formation ou le recrutement de plus de 8 000 personnes supplémentaires dans les écoles. Autant de raisons pour que notre engagement à voir ces emplois devenir stables et pérennes ne faiblisse pas. Si le protocole sur les non-titulaires ne prend pas en compte les personnels précaires des écoles, le SNUIpp-FSU continue ses actions pour que s’améliorent concrètement vos droits en matière de formation, de rémunérations, de congés et de droits sociaux.
PDF - 389 ko
FSC spécial EVS juin

Recrutement des assistants de scolarisation : priorité aux EVS !

2000 ’’assistants de scolarisation’’ doivent être recrutés à la rentrée 2011 pour l’accompagnement des élèves en situation de handicap. le SNUipp-FSU demande que les contrats soient proposés en priorité aux EVS actuellement en poste.


Le recrutement de 2000 assistants de scolarisation (AS) a été annoncé par le ministère de l’Éducation Nationale pour la rentrée 2011. Pour le SNUipp-FSU, priorité doit être donnée dans ce cadre aux EVS actuellement en poste. C’est en clôture de la Conférence nationale du handicap que Nicolas Sarkozy a annoncé la fin du recrutement des EVS pour l’accompagnement à la scolarisation des élèves handicapés, et son remplacement par de nouveaux contrats d’assistants de scolarisation (AS). La mesure a été immédiatement déclinée par le ministère de l’Éducation Nationale indiquant dans un dossier de presse que « 2000 assistants de scolarisation qualifiés supplémentaires seront recrutés dès la rentrée 2011, 4500 pour la rentrée 2012 et 7200 en 2013 ». Elle s’inspire du rapport Blanc, un des ’’pères fondateurs’’ de la loi de 2005. C’est une avancée qui va dans le sens des attentes des écoles, des enseignants et des familles des élèves handicapés.

Priorité aux EVS déjà en poste

Pour autant, on peut s’inquiéter du devenir des EVS actuellement en poste. Pour le SNUipp, il n’est pas envisageable que cette nouvelle donne aboutisse à leur licenciement. Il vient donc d’intervenir auprès du cabinet du ministre pour que les EVS actuellement en mission auprès des élèves en situation de handicap soient recrutés en priorité sur ces nouveaux contrats d’AS et ce, dès la rentrée prochaine. Il s’est aussi directement adressé au ministre afin que les nouvelles orientations présentées à l’occasion de la conférence du 8 juin fassent l’objet d’une large concertation avec tous les acteurs concernés.


Une amorce de professionnalisation ?

Même si la plus grande prudence reste de mise, ces nouveaux recrutements se feraient sous la forme de contrats d’apprentissage. Une amorce de professionnalisations ? En tous cas, une possibilité éventuelle, à l’issue du contrat – limité à six ans – d’embauche en CDI cette fois, par des associations œuvrant dans le domaine du handicap.

Lire aussi :

-Handicap : pas de nouveau souffle

 

166 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU.28- 3 rue Louis Blériot - 28300 CHAMPHOL

tel : 02.37.21.15.32 / Fax : 09.72.47.25.65 Email : snu28@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.

Afficher SNUipp-FSU 28 sur une carte plus grande