www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Direction d’école 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
16 juin 2011

Direction d’école : L’appel à l’aide

Le SNUipp écrit à Luc Chatel pour que s’ouvrent des discussions sur la direction d’école. Une aide administrative pérenne doit enfin voir le jour et des mesures d’urgences sont indispensables dès la rentrée. Le SNUipp propose une action en septembre aux autres organisations syndicales.



Le SNUipp vient de s’adresser au ministre de l’Éducation Nationale pour lui demander que s’ouvrent enfin des discussions sur la direction d’école. Il demande qu’une aide administrative pérenne, sur des emplois statutaires, soit mise en place et que des mesures d’urgence soient prises pour la rentrée prochaine. On se souvient de l’émoi suscité par la disparition brutale, en septembre dernier, des EVS en charge de l’aide administrative à la direction. Le SNUipp était intervenu à plusieurs reprises auprès du ministre et avait engagé une campagne de protestation relayée par plusieurs milliers de directrices et directeurs d’écoles. On se souvient aussi des annonces de Nicolas Sarkozy qui entendait en avril débloquer 16 millions d’euros pour permettre 4500 recrutements. On pouvait donc envisager une amélioration des conditions d’exercice d’une direction d’école qui s’alourdissent et se complexifient un peu plus chaque année. Manifestement il n’en est rien et aujourd’hui, la coupe est pleine.

 Ouverture de discussions et mesures d’urgence

« A l’évidence, ni les 20 millions d’euros transférés au budget 2011, ni les 16 millions débloqués par Nicolas Sarkozy concernant les contrats aidés ne permettront le retour dans toutes les écoles de l’assistance administrative perdue. » constate le SNUipp dans une lettre adressée hier à Luc Chatel. Cette situation nuit au bon fonctionnement des écoles. « Elle illustre aussi que l’aide administrative ne peut se satisfaire de contrats précaires tel que le protocole de 2006 sur la direction l’avait institué. » C’est une des raisons qui nous avait conduit à ne pas signer ce protocole.
C’est donc bien d’emploi pérennes et statutaires dont l’aide administrative à la direction a besoin. Il est grand temps que s’ouvrent enfin des discussions sur l’ensemble de ce dossier et, dans l’immédiat, le SNUipp réclame des mesures d’urgence pour la rentrée. Il s’adresse par ailleurs aux autres organisations syndicales pour lancer une action d’ampleur sur le sujet en septembre.

Lire :
-la lettre à Luc Chatel
-le communiqué du SNUipp-FSU
-le dossier sur la direction d’école
-le compte rendu de l’audience direction avec l’IA le 9 mai dernier

 

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.