www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : CAPD  / Résultats 2010-2011 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
28 juin 2011

CAPD du 28 juin Compte Rendu Complet

Toutes les nominations en cliquant ici

1. Déclaration préalable des délégués du personnel du SNUipp.28 :

Suite à cette déclaration et à notre interpellation, l’IA s’est clairement désolidarisé de la Rectrice.
Si dans un premier temps, il a tenu à préciser que les syndicats avaient déjà eu tout le loisir de s’exprimer, il a ajouté que, dans le département, il considérait que l’immense majorité des collègues s’investissait dans leur fonction. S’il ne nie pas des disparités entre les résultats des élèves suivant les circonscriptions, il les incombe plus aux origines sociales plutôt qu’à l’origine ethnique des familles, même si, statistiquement il y a souvent corrélation entre les deux.
Pour étayer ses propos, il a précisé que les enfants de familles émigrées avaient de meilleurs résultats en mathématiques que les autres et que les résultats des élèves en RRS avaient sensiblement progressés et qu’ils étaient meilleurs que la moyenne nationale. Un résultat à mettre à l’actif du travail mené par les collègues.

Des propos pour le moins apaisants après ceux plus qu’insultants de la Rectrice !

Contrats AVS/EVS :
L’IA a rappelé que le département suivrait les consignes nationales, à savoir priorité à l’accompagnement des enfants handicapés. A ce jour, 776 enfants sont accompagnés en Eure-et-Loir, dont 40 en individuel.
Compte tenu des ajustements budgétaires, ce sont 43 supports qui seront supprimés en juin.

Carte scolaire :
Suite aux déclarations du président de la République affirmant qu’il n’y aurait aucune suppression de classe en 2012, l’IA a tenu à préciser que Sarkozy n’avait pas indiqué si cette décision s’appliquait au niveau national, académique ou départemental, sachant que le cadre contraint de 8400 suppressions de postes dans le premier degré était toujours programmé.
Pour lui, il y aura donc bien des fermetures en 2012. Si la dotation est de zéro, il procèdera à autant de fermetures que d’ouvertures. Il rencontrera en juillet, l’association des maires d’Eure-et-Loir pour leur faire connaître les dispositions qu’il entend prendre.

Remplacement :
D’autre part, il a ajouté qu’au vu de la situation départementale en personnels compliquée, le remplacement sera encore plus difficile l’année prochaine que cette année. Il envisage d’ailleurs d’établir un délai de carence (à l’image de ce qui se fait déjà dans le second degré) de 2 jours pour les écoles de 5 classes et plus, avant de procéder à la nomination d’un TR. Il considère que c’est un acte « politique » pour dénoncer le manque de moyens du département. Les délégués du personnel du SNUipp.28 ont immédiatement réagi, précisant qu’il existait une différence importante entre le fait de ne pas pouvoir remplacer un collègue absent et le fait d’institutionnaliser une situation. Ils ont aussi mis en avant qu’on opposait souvent la continuité des services publics aux collègues, mais que l’institution ne se privait pas de la bafouer allègrement. Enfin, mettre en œuvre une telle mesure risquait de précipiter le recours à des précaires pour assurer les remplacements, comme c’est le cas dans les collèges et les lycées.

2. Phase d’ajustement :


Quelques chiffres :
269 collègues étaient concernés. 220 postes leur étaient proposés (102 entiers et 118 fractionnés).

Postes à appel à candidatures : _ - Direction école application Luisant St Exupéry maternelle : Delangue Magali
- CPC EPS Chartres 2 : 1 candidature
- CPC EPS Châteaudun : 2 candidatures – les entretiens pour ces deux postes n’ont pas encore eu lieu.
40 collègues sont sans poste à l’issue de cette phase d’ajustement. Leur nomination interviendra à la CAPD de rentrée prévue le vendredi 26 août.

Situations particulières :
Deux directions d’écoles vacantes ont fait l’objet d’un traitement particulier compte tenu de l’absence de volontaire dans l’équipe.
- Direction Voves élémentaire : Pignon Marie-Laure
- Direction Lucé J Ferry : Bouchereau Jérôme

Coordonateur IME Champhol :
Deux candidats se sont fait connaître pour assumer cette fonction (1 à l’interne , 1 à l’externe). Décision dans les jours à venir.
Le poste REPI de Lucé : Christine Peltier.
Le poste de coordonateur de l’ERS : Laurent Simon-Meslet

3. Exeat/Ineat :

L’IA nous a informés qu’il accordait (jusqu’au 31 août) 14 exeat, dans l’ordre du barème issu des permutations. 2 autres sont en attente. Les CAPD des départements demandés devraient se tenir dans les jours à venir pour confirmer ou non les ineat.

3 collègues entrent dans le département, un 4è est en attente et enfin, il resterait deux possibilités « d’échange » avec le Puy de Dôme et Mayotte.

L’IA n’envisage pas, pour l’instant d’aller au-delà de ces situations.

4. Appels à candidature :

· Le poste d’adjoint de l’ERS est vacant (P et M Curie à DREUX) .

Ce poste va faire l’objet d’un appel à candidature ainsi que les deux postes de conseillers pédagogiques EPS de Chartres 2 et Châteaudun.

5. Intégration des instituteurs dans le corps des PE :

Il reste 35 collègues instituteurs dans le département. 11 avaient demandé leur intégration pour 4 possibilités !!
Sont intégrés : Martin Hervé, Thual Isabelle, Ray Ronceray Laurence, Gauthier Pierrette
Nous avons dénoncé ce contingent extrêmement réduit, avançant que cette mesure ne coûtait dans un premier temps quasiment rien au Ministère, le « bonus » n’étant réalisé qu’au moment du départ en retraite. A la demande des délégués du personnel du SNUipp.28, les services de l’IA se sont engagés à contacter le Ministère pour voir s’il n’y aurait pas la possibilité d’augmenter le nombre d’intégrations.

A suivre …

6. Questions diverses :

Versement des indemnités évaluations CE1 et CM2 : _ Si les remontées des IEN se font maintenant, le versement sera effectif sur les salaires de juillet.

Nomination des PES : _ Elle interviendra lors d’un groupe de travail, le 13 juillet. Les délégués du personnel du SNUipp.28 seront présents et informeront les PES et les écoles concernées le jour même. Pour les écoles concernées, pensez (si ce n’est pas encore fait) à nous communiquer les coordonnées d’un collègue joignable à cette date.

Livrets personnels de compétence : _ Interpelé tout d’abord sur la surcharge de travail que représentait le LPC, la réponse de l’IA nous a entrainé sur un débat plus large autour de cet « outil ».
Le passage prévu vers octobre ou novembre de la version papier à la version numérique du LPC pose entre autre les problèmes de conformité avec la CNIL, de confidentialité des informations et de « traçage » informatique des élèves.
De plus, en dehors de rappeler le caractère obligatoire de la mise en œuvre du LPC, aucune information ou formation n’a été donnée à la profession sur la manière d’appréhender ce document. De ce fait, les manières de remplir ce document sont diverses selon les écoles et cela a pu être vérifié, notamment à l’occasion des réunions CM2/6è.
Les IEN ont d’ailleurs confirmé cette difficulté de maîtrise de l’approche par compétences tant dans le premier degré que dans le second degré.
La question du LCP sera bien évidemment au cœur des réflexions syndicales de rentrée.

Vos délégués du personnel à la CAPD : Patrick Théraud, Céline Prier, Olivier Thomas, Vincent Chevrollier, Pascale Dunoyer, Jean-Christophe Rétho

 

430 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU.28- 3 rue Louis Blériot - 28300 CHAMPHOL

tel : 02.37.21.15.32 / Fax : 09.72.47.25.65 Email : snu28@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.

Afficher SNUipp-FSU 28 sur une carte plus grande