www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Direction d’école 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
9 septembre 2011

4 000 contrats aidés recrutés : Le compte n’y est pas pour la direction !

Le ministère a annoncé vendredi 9 septembre le recrutement de 4 000 nouveaux contrats aidés pour l’aide administrative. Près de 10 000 écoles ont perdu cette aide depuis un an, et cela demeure des contrats précaires suceptibles de disparaitre au gré des volontés politiques.

On reste encore très loin du compte et des revendications d’emplois stables, statutaires avec une vrai formation . Le SNUipp appelle à poursuivre l’action “je réponds quand j’ai le temps…”

Le ministère de l’Éducation nationale a annoncé vendredi 9 septembre le recrutement de 4 000 emplois aidés pour l’école.
Après les déclarations de Nicolas Sarkozy le 2 septembre sur la création 20 000 contrats aidés, Matignon a rendu ses arbitrages sur la répartition de ces postes entre les ministères.

La décision de ces 4 000 recrutements survient après que le SNUipp-FSU ait demandé des mesures d’urgence pour la direction d’école. S’agit-il d’une première réponse à cette revendication ? Rien n’est moins sûr. Malgré la promesse, rien ne garantit que ce nouveau contingent sera fléchée pour l’aide administrative qui est en souffrance depuis plusieurs mois.

Une situation extrêmement tendue

Le SNUipp-FSU rappelle aussi que sur le terrain la situation reste extrêmement tendue et qu’avec ces recrutements, le compte n’y est toujours pas ne serait-ce que pour revenir à la situation de début 2010. En effet, depuis octobre dernier, l’aide administrative a été retirée à plus de 6 500 écoles. De plus, en cette rentrée 4 000 autres écoles sont en attente du renouvellement des contrats d’aide administrative. L’aide à la direction d’école ne peut se satisfaire de la précarité dans laquelle se retrouvent les bénéficiaires de ces contrats de courte durée. On ne peut que déplorer que la formation acquise par ces personnels soit ainsi méprisée.

Un métier d’assistant administratif

Le SNUipp réclame l’ouverture des négociations sur la base de plusieurs propositions :

  • une formation à la hauteur des missions assignées aux directeurs,
  • du temps accordé pour effectuer les tâches liées à la fonction,
  • la création d’un métier qualifié d’assistant administratif à l’image des postes de secrétaires administratifs dans les collèges.

Dans ces conditions, le SNUipp-FSU appelle les école à poursuivre l’action « je réponds quand j’ai le temps » et à ne se consacrer en priorité qu’aux missions éducatives. Toute autre demande administrative ne sera pas traitée dans les temps. Il appelle aussi ses partenaires à mener cette bataille dans l’unité.

Plus d’informations lors de la réunion du mercredi 14, à 9h dans nos locaux de Champhol.

La question de la direction et du fonctionnement de l’école sera, avec l’exigence d’un autre budget pour l’école, au cœur de la grève du 27 septembre prochain.

 

249 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU.28- 3 rue Louis Blériot - 28300 CHAMPHOL

tel : 02.37.21.15.32 / Fax : 09.72.47.25.65 Email : snu28@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.

Afficher SNUipp-FSU 28 sur une carte plus grande