www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
21 septembre 2011

Trop c’est trop !

L’Inspecteur d’Académie avait annoncé dans la presse à l’occasion de la rentrée que le remplacement des enseignants serait difficile en Eure-et-Loir durant la période hivernale.

Il vient de transmettre aux écoles, ce jour, une circulaire stipulant que « dans toutes les écoles de cinq classes ou plus, les absences de un ou deux jours ne seront plus remplacées pendant les périodes où un pic d’absences sera enregistré.

Dans ces écoles, les élèves de l’enseignant absent seront accueillis dans les autres classes.

Cette mesure est instaurée pour l’année scolaire 2011-2012 et prendra effet au 03 octobre 2011. »

Cette disposition est la conséquence directe des près de 80 000 emplois supprimés en l’espace de six ans. La révision générale des politiques publiques (RGPP) aura méthodiquement et froidement organisé l’affaiblissement du service public d’Éducation. Elle s’ajoute à la hausse du nombre d’élèves par classe, alors que celui-ci est déjà plus élevé que dans la majorité des pays européens, une baisse accrue de la scolarisation en maternelle des 2 ans, une remise en cause de l’existence des RASED, une formation des enseignants réduite comme peau de chagrin…

Si le gouvernement cherche à tromper l’opinion en affirmant sans cesse, comme si cela pouvait convaincre, que l’on peut faire « plus avec moins » (il prévoit encore plusieurs milliers de suppressions d’emplois supplémentaires au budget 2012), la France devient un des pays qui investit le moins dans son éducation et donc dans l’avenir, conduisant le pays dans l’impasse. En plus de la question fondamentale des postes, la politique éducative, l’avalanche de mesures inadaptées, incohérentes et précipitées maintiennent un système éducatif inégalitaire qui ne permet pas de lutter réellement contre l’échec scolaire.

C’est donc une raison supplémentaire s’il en fallait une pour laquelle nous serons grévistes le 27 septembre prochain.

Car malheureusement pour les élèves et leur famille la réalité c’est :

Moins d’enseignants, moins bien formés, plus d’élèves par classe…

… et cela devrait permettre la réussite de Tous ?

Champhol le 21 septembre 2011

Jean-Christophe Rétho

Secrétaire départemental du SNUipp-FSU 28

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.