www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
12 novembre 2011

Recrutement de prof retraités par le rectorat Orléans-Tours : inacceptable et scandaleux !!!

Des professeurs retraités, ayant enseigné dans le Second degré, ont reçu de la part du rectorat une lettre datée du 18 octobre 2011, leur proposant d’être recruté(e), en tant que professeur retraité de l’Education Nationale, comme « agent vacataire » dans notre académie.


Ainsi, le rectorat confirme que le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite a des conséquences désastreuses sur les moyens d’enseignement et en particulier sur les moyens de remplacement disponibles dans notre académie.

Le rectorat propose à ces retraités de devenir agent vacataire pour compléter leurs revenus : il admet donc que, depuis 2003, les réformes successives des régimes de retraites, imposées par ce gouvernement, ont bien entraîné une baisse sensible des pensions. Et pour y remédier, il n’hésite pas à leur faire l’aumône de vacations rétribuées 34,50 € brut par heure, c’est-à-dire moins qu’une HSE d’un professeur certifié de classe normale ! Cette proposition financière est scandaleuse pour nos collègues.

Le rectorat prétend offrir à ces collègues l’opportunité de « retrouver un contact avec les élèves », dans le contexte actuel, le rectorat devrait se préoccuper des jeunes collègues qui se retrouvent effectivement au contact de ces élèves. Au lieu de racoler des retraités, il serait plus urgent d’offrir aux étudiants et lauréats de concours une véritable préparation au métier d’enseignant, aujourd’hui disparue.

Enfin, il apparaît que le rectorat conserve, sous forme de fichiers, des données personnelles d’agents « radiés des cadres de l’Education Nationale » : a-t-il conformément à la loi « Informatique et libertés », prévenu ces retraités de leur droit de demander la suppression des informations les concernant, puisqu’il n’est plus censée en avoir l’usage ?

Notre soutien à nos collègues retraités, mais aussi à l’ensemble de la profession qui nous a majoritairement accordé sa confiance, nous conduit demander au Rectorat de mettre fin à cette pratique de recrutement dangereuse pour l’avenir de notre service public d’éducation.

Pendant les vacances de Toussaint, un nombre important de collègues retraités ont reçu du Rectorat la lettre ci-dessous, les « invitant » à reprendre du service comme vacataires :

PDF - 578.7 ko

Plusieurs de ces collègues nous ont alertés et ont déjà exprimé leur indignation auprès de cette administration.

Le SNES-FSU Orléans-Tours, associé aux SNEP-FSU et au SNUEP-FSU, a joint ses protestations à cette légitime colère, à travers le communiqué de presse et la lettre ouverte à la Rectrice, à découvrir ci-dessous.

Nous n’en resterons pas là : une riposte est en préparation, dans le cadre une journée d’action académique sur la question du remplacement.

PDF - 495.6 ko

PDF - 355.8 ko

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.