www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : CARTE SCOLAIRE  / 2011-2012 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
3 janvier 2012

CR de l’audience FSU 28, auprès de l’Inspecteur d’Académie le 15 décembre 2011 concernant les contrats aidés.

Nous lui avons rappelé les réalités suivantes :

  • La fin des contrats aidés - hors prise en charge de l’accompagnement des élèves handicapés - avait été décidée par le gouvernement le 6 juillet dernier à compter du 1er janvier 2012. Face à l’incompréhension et à la colère des personnels dans les écoles et les établissements, en septembre, le gouvernement a décidé de recruter une nouvelle vague de contrats aidés (117 pour le département). Cette politique ne permet pas une lisibilité pour les écoles et les établissements et est dramatique pour les personnels qui se trouvent dans une grande précarité.
  • Les opérations de recrutement ont donc commencé cet automne. Des problèmes se posent pour des prolongations de contrat pour certaines personnes travaillant dans les collèges et lycées. Nous considérons que la multiplication des contrats avec des personnes qui changent en permanence n’est pas une bonne solution pour la vie sereine des établissements.
  • La FSU considère que la précarité n’est pas une réponse aux besoins éducatifs qui sont, eux, durables. Nous revendiquons des postes statutaires pour répondre aux besoins de façon pérenne.

Dans ce contexte, l’Inspecteur d’Académie nous a rappelé que les contrats aidés sont créés d’abord pour un traitement social du chômage et qu’ensuite l’Education Nationale fait ce qu’elle peut. Il nous a annoncé que 61 contrats supplémentaires pour les établissements du second degré doivent être recrutés avant le 15 janvier avec des contrats de 6 mois. Un travail de répartition va être fait très rapidement sachant que les 19 établissements qui n’ont pas de contrats aidés seraient examinés en priorité.

Au delà de la fin de tous les contrats aidés en juin 2012, l’Inspecteur d’Académie n’a aucune lisibilité et il est dans l’expectative. Cette réalité est dramatique pour les établissements.

Concernant la situation des personnels, il est bien conscient de la précarité dans laquelle ils se trouvent. La perspective d’avoir un contrat plus solide dans l’Education Nationale ne concerne que 2 % des personnes. Il insiste sur la formation des personnels pour les aider dans leur devenir professionnel.

Pour la FSU 28

Hugues Villemade (FSU), Franck Mousset (Snes/FSU), Pascal Bouhours (SNUpden/FSU)

Etat des contrats aidés dans le département :

ASH (accompagnement des élèves handicapés) : 156 (Les 60 AVS et les 19 AE ne sont pas des contrats aidés)

EVS (direction d’école) : 46

Médiateurs : 9

Second degré (administration et vie scolaire) : 109 (Les 253 assistants d’éducation ne sont pas des contrats aidés)

Total : 320 contrats aidés (Il est à noter qu’au-delà de ces contrats, les AVS, AE et assistants d’éducation représentent 332 précaires supplémentaires).

C’est donc plus de 650 contrats précaires qui travaillent dans l’Education Nationale (hors misions d’enseignement) dans notre département, cette situation est inacceptable pour les personnels ainsi que pour les établissements et les écoles.

 

305 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU.28- 3 rue Louis Blériot - 28300 CHAMPHOL

tel : 02.37.21.15.32 / Fax : 09.72.47.25.65 Email : snu28@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.

Afficher SNUipp-FSU 28 sur une carte plus grande