www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

3 février 2006

Carte scolaire : après le CTP du 3 février

Aucune décision définitive. La réunion du CDEN convoqué lundi 6 février sera déterminante.

A l’issue du Comité Technique Paritaire du vendredi 3 février qui s’est terminé à 18h15, aucune décision définitive n’a été prise par l’Inspecteur d’Académie.

Durant les 4 heures de réunion, les délégués du personnel du SNUipp sont intervenus sur chaque situation, contre une fermeture ou pour une ouverture.
Cela a permis de faire prendre en compte des situations particulières.
Cela démontre aussi que la dotation de 6 postes dont va bénéficier le département pour la rentrée est loin d’être suffisante.

Les 25 ouvertures initialement prévues devraient être prononcées.
Le SNUipp a renouvelé les demandes des écoles de Prunay,de Vernouillet Vallès, Illiers Maternelle, du RPI Charonville, St Avit, Vieuvicq, du RPI Champrond, Montireau, Montlandon, St Victor, ….
L’inspecteur d’académie a laissé entendre qu’un certain de ces écoles pourraient bénéficier d’une ouverture, ce qui l’obligerait à modifier le nombre de fermetures à effectuer.

A cette heure, 32 classes sont donc toujours menacées de fermeture.

Le Conseil Départemental de l’Éducation Nationale convoqué pour le lundi 6 février sera déterminant.
L’inspecteur d’académie devra y annoncer ses décisions définitives.

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir , tous droits réservés.