www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

1er mars 2006

NON AU CPE : grève le 7 mars

PDF - 60.6 ko
CPE, un contrat inacceptable !
Word - 21 ko
modèle de lettre aux parents

La décision du premier ministre de passer en force pour le Contrat de Première Embauche confirme la volonté de généraliser la précarité, de casser le code du travail et le refus d’une politique ambitieuse pour les jeunes.
Elle complète une politique éducative régressive (loi Fillon, apprentissage junior, réduction des recrutements….) qui va à l’encontre des besoins. Elle est en lien avec le développement de la précarité dans les services publics.
Cette politique est une insulte envers la jeunesse et ne résoudra en rien le chômage des jeunes. Le CPE est un outil supplémentaire pour augmenter la flexibilité dans le travail. Ce dispositif est l’annonce d’une déréglementation totale de la législation sur le travail au profit du MEDEF.
Cette politique veut aussi saborder tous les outils de solidarité collectifs pour promouvoir « le chacun pour soi » où les marchés financiers s’arrogeront le droit de gérer notre quotidien : l’éducation, la protection sociale, …

Malgré de nombreux revers électoraux et des mobilisations importantes des salariés, le gouvernement continue sa politique qui accentue les inégalités sociales. Mais ne nous trompons pas : la précipitation et la méthode de la mise en place du CPE est une marque de faiblesse et de mépris.
Nous devons saisir cette occasion, pour que « tous ensemble », nous nous mobilisions par la grève du 7 mars pour le retrait du CPE. En faisant reculer le gouvernement sur cette question, c’est d’autres perspectives qui seraient envisageables pour la suite du mouvement social..

Alors, le 7 mars
Nous dirons NON au CPE !

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir , tous droits réservés.