www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : CAPD  / Résultats 2011-2012 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
23 mars 2012

CAPD du 23 mars

En ouverture à cette CAPD nous avons fait une déclaration préalable

Liste d’Aptitude à la direction d’école 2 classes et plus :


Cette année 69 collègues ont demandé leur inscription sur cette liste d’aptitude. Ce chiffre est en augmentation (autour de 40 les années précédentes), ce dont l’Inspecteur d’Académie se réjouit considérant que c’est la marque d’un attrait renouvelé pour la fonction de directeur d’école.

Cette analyse est peut être un peu hâtive : la pyramide des âges des directeurs actuellement en poste, la volonté d’élargir le plus possible son mouvement pouvant être également évoqué pour expliquer ce phénomène.

· 69 demandes d’inscription

· 20 dispenses d’entretien

· 4 avis défavorables

Les collègues ayant reçu un avis défavorable peuvent prendre contacta avec leur IEN pour connaitre la teneur de cet avis.

Temps partiels :


199 demandes cette année contre 225 l’an dernier.

L’ensemble des demandes à 50% et à 75% ont été accordées.

Pour les demandes à 80%, seules celles faites au titre de soin à enfant malade ont été accordées.

Les temps sont durs !!! La question du pouvoir d’achat est sans nul doute un des éléments d’explication de cette baisse, associée à l’impossibilité faite aux collègues du 1er degré (seuls fonctionnaires à être écarté de cette possibilité) de pouvoir choisir une quotité de travail à 80%.

Nous avons rappelé notre volonté de retrouver cette possibilité de 80% pour tous les collègues qui en feraient le choix. On pourrait par ailleurs envisager des modalités de récupération des ½ journées dues sur les périodes hivernales ce qui pourrait permettre de résoudre en partie les problèmes de non-remplacement.

Départ en stage CAPSH, Psycho, DDEAS :


Le budget alloué au département pour permettre ce type de départ est passé de 30000€ à 17500€. Dans ce contexte budgétaire aucune bonne solution.

Pour répondre aux déficits de couverture l’IA a donc privilégié les départs de la manière suivante :

Nombre de candidats Nombre de postes Vacants Nombre de départs
Psycho 4 1 1
DDEAS 1 1 1
D 9 35 2
F 6 13 3
E 2 0 car fermé en carte 0
G 1 1 car fermé en carte 0

Un jeu de dupe : l’IA a beau rôle de nous annoncer en carte scolaire qu’il préserve une partie des postes de RASED (doux euphémisme au vu du nombre de fermetures effectuées), quand dans le même temps, au regard des retours de stages et des départs de cette année, il ne permet à aucun personnel de couvrir ces postes.

Allègement de service :


Cette question a encore value une passe d’arme entre les délégués du personnel du Snuipp28 et l’IA. Petit rappel, les allègements de service sont dévolus à des collègues dont l’état de santé reconnu par une autorité médicale ne permet pas un exercice à temps plein. Cette année, 7 collègues bénéficient du dispositif, et 6 en avaient demandé le renouvellement. Contrairement à ce que nous avait annoncé l’Administration, il n’ya donc pas eu inflation de la demande ce qui prouve la responsabilité professionnelle de nos collègues. Pour des raisons strictement budgétaires, l’IA a hiérarchisé les demandes, écartant 3 demandes.

Cette situation n’est pas tolérable.

Nous accompagnerons les collègues écartés qui le souhaitent auprès de l’IA qui s’est engagé à les recevoir.

LPC numérique et Livret Scolaire Numérique :


 La grande cacophonie !!!

 « Je ne sais rien, mais je vous ferai tout faire !!! »

L’IA n’a pas été en mesure de nous dire avec précision d’où émanait la volonté de mettre en œuvre le LPC numérique dans le département d’Eure et Loir, de façon expérimentale dès cette année, avec généralisation à la rentrée prochaine. Il ne s’agirait pas d’une commande ministérielle, ni d’une commande académique. Y aurait-il dans ses services des responsables prenant des initiatives sans lui en référer ?

Toujours est-il que l’expérimentation est belle et bien confirmée. 18 écoles dans le département ont été ciblées pour mettre en œuvre obligatoirement cette année le LPC. Pour les autres écoles aucune obligation.

Nous avons souligné l’incohérence de la mise en œuvre du LPC avant celle du Livret Scolaire Numérique, incohérence reconnue par l’IA.

Au-delà des questions de fond que soulève le LPC, nos interrogations sur la mise en œuvre technique (espace uniquement accessible grâce à la clé OTP du directeur, moment d’ouverture de l’espace, accessibilité à tous ou non …) n’ont pas reçu de réponse. En effet, aucun responsable départemental de l’administration ne sait à ce jour comment se présentera l’application. Un exemple supplémentaire de la précipitation avec laquelle on essaie de mettre en place la révolution numérique à l’école.

Raison de plus pour laquelle il est urgent de ne pas se précipiter.

AFFELNET :


Cette nouvelle procédure d’affectation des élèves du 1er degré vers le 2nd degré a été mise en place de manière obligatoire, dans la précipitation et l’incohérence la plus totale. Les IEN ont provoqué dans chaque circonscription des réunions de formation, informations ? à l’intention des directeurs dans le courant du mois de février et mars pour une application mi-mars. Nous avons dénoncé les différences de traitement d’une circonscription à l’autre de ces moments (sur le temps de décharge, sur les animations pédagogiques ou sur le temps personnel suivant les lieux).

Contrairement à ce que nous affirme l’IA, nous continuons à dire que c’est un travail supplémentaire pour la direction d’école (qui n’avait vraiment pas besoin de ça) et que certains aspects outrepassent les prérogatives du directeur d’école.

Faites-nous part de toutes les difficultés que vous pourrez rencontrer afin que nous les fassions remonter à l’IA.

Permutations Informatisées :

Nous avons relayé la profonde déception de nombreux collègues qui n’ont pu obtenir leur mutation et les conséquences parfois dramatiques que cela entraine dans leur vie personnelle et professionnelle. Avec près de 90% d’insatisfaction, le taux de mutation atteint un niveau historiquement bas.

C’est entre autre la conséquence de la suppression massive de postes depuis 5 ans. L’IA ne nous a pas démenti sur ce propos et traitera les demandes de mutation manuelle au regard de la situation du département à la rentrée prochaine … rien de très enthousiaste dans cette perspective.

Le SNUipp propose à tous les collègues qui le souhaitent d’envoyer un courrier au MEN. Voir ici

Stage Langue Vivante :


L’IEN chargé des langues vivantes a souligné la motivation des collègues stagiaires et a rappelé que l’habilitation définitive ne pourra être obtenue qu’à la rentrée prochaine après visite de la conseillère pédagogique LV dans la classe.

Conséquence pour le mouvement de cette année, seuls les collègues déjà habilités peuvent postuler sur les postes fléchés langues.

D’autre part, si des collègues n’obtenaient pas l’habilitation, ils pourraient malgré tout obtenir une validation leur permettant néanmoins d’enseigner les LV dans leur classe l’année prochaine.

Aide Administrative à la direction d’école :


Sur les 45 contrats encore en cours, 9 vont se terminer avant la fin de l’année scolaire et ne seront pas renouvelés. A ce jour, aucune information sur l’avenir de ce dispositif à la rentrée prochaine.

Nous avons rappelé notre attachement à la création d’emplois pérennes correspondant à un vrai métier.

Disponibilité :


Au vu du déficit attendu en personnel dans notre département à la rentrée prochaine, pour la première fois en Eure et Loir, l’IA a décidé de refuser toutes les nouvelles demandes de disponibilité sur autorisation.

C’est un fait nouveau où l’on fait payer à nos collègues les conséquences des restrictions budgétaires. Nous les engageons à prendre contact rapidement avec nous afin d’obtenir un rendez-vous avec l’IENA Adjointe pour tenter de débloquer la situation.


Mouvement 2012


Le site du SNUipp28 est régulièrement mis à jour, n’hésitez pas à le consulter régulièrement. Le choix de l’administration de faire paraitre tous les postes rend plus difficile la lisibilité du mouvement départemental. Pour autant, le SNUipp28 ne souhaite pas se hasarder à publier des listes possiblement erronées et forcément incomplètes. Rien ne peut remplacer un contact direct avec les écoles, et seules les informations « officielles » seront prises en compte par l’administration lors du traitement des vœux du mouvement. Les délégués du personnel du SNUipp28 veilleront, comme toujours, au respect du traitement des vœux des collègues dans la transparence et l’équité. N’oubliez pas de nous renvoyer la fiche de contrôle syndical.

Pour la 1re phase le serveur SIAM est ouvert jusqu’au 2 avril.

Pour cette phase, 10 postes ont été bloqués par l’Administration afin de les réserver pour les PES. A notre demande l’IA s’est engagé à en publier une liste officielle sur son site.

Attention un 1er rectificatif à la liste des postes devrait être publié lundi 26 mars.

Circonscription :


Deux changements de nom sans conséquence sur le rattachement des écoles : Chartres 6 redevient Chartres 3 et Chartres 3 devient Chartres ASH.

Délais de carence en cas de maladie :

A ce jour, la procédure n’est toujours pas mise en œuvre, l’administration étant dans l’attente des modalités précises d’application, notamment sur la date d’effet.

Renvoyez nous la pétition ou signez-la en ligne.

Indemnité Eclair :


Certaines écoles sont entrées dans le dispositif Eclair à cette rentrée, pourtant à ce jour, les collègues n’ont reçu aucune indemnité. L’IA s’est étonné de cette situation et s’est engagé à y répondre rapidement.

Concernant cette indemnité, nous avons rappelé l’inéquité de la part variable et demandé qu’elle soit identique pour tous les collègues. L’IA a fait savoir qu’il était possible de faire une différenciation entre les collègues et attend les conclusions d’un groupe académique prévu le 30 mars qui devrait définir les critères de différenciation.

Chacun appréciera le bien fondé d’une telle mesure quand, dans le même temps, dans le discours au moins, est mis en avant la nécessité impérieuse de travailler en équipe.

Vos délégués à la CAP : Jean-Christophe Rétho, Céline Prier, Patrick Théraud, Pascale Dunoyer, Olivier Thomas, Christine Tanty, Hugues Villemade

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.