www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
10 septembre 2012

Refondation de l’école
Le ministère a choisi de ne pas consulter tous les enseignants

Pour le SNUipp : une journée banalisée…

Quand nous avions fait connaître au ministre et au DASEN notre demande, nous avions beaucoup insisté sur la nécessité de prendre l’avis de tous les collègues. Suite à la réponse du DASEN (lors de la CAPD du 30 et de l’audience FSU) de consultation des conseils d’école dans une version « élargie », nous avions mis en avant la difficulté pour nos collègues directeurs de les organiser. Un choix vraiment pertinent en période de rentrée à n’en pas douter !

Pour nous la prise en charge de l’organisation devait se faire par l’administration en accord avec les équipes de circonscription pour ne pas charger encore un peu plus la barque des directeurs(ices) d’écoles.

Si le Ministère avait vraiment voulu…

  • Si par exemple, et c’était possible, le calendrier avait été un peu moins contraint.
  • Si par exemple le Ministère avait donné de réelles consignes aux Recteurs et DASEN pour consulter vraiment toute la profession.
  • Si par exemple le Ministère avait répondu aux demandes répétées du SNUipp et de la FSU de consacrer une journée banalisée.

Avec des si on aurait donc pu réussir un exercice à la hauteur des ambitions de la loi d’orientation et de programmation, de « la Refondation de l’Ecole ».

Si la période était ressentie comme une belle occasion manquée ou même comme une réelle déception, il ne faudrait pas s’en étonner.

Des précisions quand même :

Le Mail du rectorat étant plus que succinct…

  • Il n’y a aucune obligation à rédiger un compte-rendu ou une synthèse des échanges ! Un relevé de conclusions peut être saisi en ligne sur le site Ministériel.
  • Il est bien entendu que si des contributions sortent de ces réunions, elles n’ont pas besoin de faire l’objet d’un consensus.

L’occasion de participer donnée à tous les collègues :

Donner la parole à tous les enseignants, voilà ce que SNUipp-FSU propose dans les quelques semaines qui viennent. Par l’intermédiaire d’un questionnaire papier qui sera mis à disposition de tous les collègues dès le début de la semaine prochaine et de réunion de secteur que nous organiserons dans les semaines à venir (un calendrier est en cours d’élaboration)

Le dépouillement est prévu pour fin octobre et les résultats seront rendus publics courant novembre durant le débat parlementaire sur la loi.

Cette période sera aussi marquée par le début des concertations entre Ministère et syndicats enseignants.


Pour porter la voix de la profession,

le SNUipp-FSU lui donne la parole … vraiment !


 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.