www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

28 mars 2013

Groupe de travail Académique : Postes adaptés

Mercredi 27 mars s’est déroulé un groupe de travail académique au rectorat concernant les postes adaptés du 1er degré.

B.O. de référence : http://www.education.gouv.fr/bo/2007/20/MENH0751888D.htm.

Ce groupe de travail se tient en présence de l’administration, du Médecin Conseil du rectorat, et des représentants des personnels.


L’enveloppe pour les postes adaptés est de 35 supports budgétaires pour l’académie (le nombre de personnel du 1er degré sur l’académie est de 13500). Le SNUipp-FSU est intervenu auprès du Recteur a plusieurs reprises sur ce sujet (audience, courrier, CTA) pour que cette dotation correspondent aux besoins des personnels. Seuls le SNUipp-FSU a rappelé cette demande en introduction du groupe de travail.

CR du groupe de travail

Il existe deux natures de poste, les Postes Adaptés de Courte Durée (PACD) pour une durée maximum de trois ans renouvelable tous les ans et les postes adaptés de longue durée (PALD) pour un durée de 4 ans renouvelable.

Lors de ce groupe de travail l’administration a fait le point sur le renouvellement des PACD et des PALD.

11 PALD sont en cours, 3 PALD ont été renouvelés, 1 PACD est passé en PALD, 16 renouvellements de PACD, 4 collègues sont « sortis » du dispositif. Ce qui donne au total 31 postes adaptés occupés pour la rentrée 2013. Par conséquent, sur la dotation initiale de 35 postes, il reste seulement 4 postes pour les nouveaux entrants dans le dispositif.

Ensuite l’administration a fait le point sur les demandes d’entrée, 35 dossiers pour les 6 départements de l’académie.

Après examen des dossiers, l’administration a donné un avis favorable pour 14 dossiers et a considéré que 21 dossiers ne relevaient pas du dispositif.

Concernant les avis favorables, 5 ont été classés prioritaire mais seulement les 4 premiers (selon les critères de l’administration) vont pouvoir obtenir un poste adapté. Pour les autres, l’administration reconnait qu’ils ont besoin d’un poste adapté mais il n’y a pas de poste, par conséquent ces collègues restent dans leur situation actuelle, c’est à dire extrêmement difficile. Ce groupe de travail n’a pas finalisé administrativement la situation des collègues car ce sont les DASEN qui réglementairement affectent les collègues sur les postes adaptés, après avis de la CAPD

Le SNUipp/FSU a dénoncé ce cadre budgétaire qui pénalise une fois de plus les collègues les plus en difficulté. Nous avons défendu tous les dossiers dont les collègues nous avaient fournis des documents mais nous n’avons pas participé à la répartition de la pénurie.

Pour nous les 14 collègues ayant un avis favorable doivent pouvoir bénéficier d’un poste adapté. Dans les prochains jours nous allons faire parvenir au Recteur ce triste bilan pour que les choses changent, enfin !

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.