www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

5 janvier 2014

Versement de l’ISAE
L’injustice est de mise
réunion MF et CPC
Mercredi 8 janvier

L’ISAE (indemnité de suivi et d’accompagnement des élèves) est une nouvelle indemnité qui vient d’être versée (pour moitié en novembre) pour acter notre travail. Elle est présentée par le ministère comme un coup de pouce en terme du pouvoir d’achat (33,33 € brut par mois !!).

Ce geste est très loin du compte sachant que nous avons perdu 16 % de pouvoir d’achat depuis 2000.

Tous les enseignants travaillent à la réussite de tous des élèves quelques soient leurs affectations et leurs missions et pourtant tous ne perçivent pas l’ISAE (cf. mel du jeudi 5 décembre 2013 et l’article sur le site du SNUipp-FSU.28).

Cette décision du gouvernement est cynique et injuste. Pour le SNUipp-FSU tous les enseignants doivent toucher cette indemnité. Il invite donc tous les collègues à renvoyer à la section la carte pétition en PJ.

Word - 903 ko
Cartes ISAE

Dans ce contexte, les PEMF et les CPC ont vivement réagi sur cette injustice, à laquelle s’ajoute la dégradation de leurs conditions de travail ces dernières années.

Au vu de la situation, le SNUipp-FSU.28 invite tous les PEMF et CPC à se réunir

le mercredi 8 janvier à 14 H

dans nos locaux à Champhol pour échanger sur :

  • L’ISAE
  • Les conditions de travail
  • L’élaboration collective d’une démarche auprès du DASEN

Nous publions, avec son accord, la réaction d’une collègue PEMF du département sur l’ISAE

Sentiment d’injustice …

L’indemnité de suivi et d’accompagnement des élèves (l’ISAE) vient de nous être versée.

Oh surprise, versement à 75% pour les PEMF. Pourtant notre quotité de service est bien de 100% !!

Après prise de renseignements voici l’explication donnée : Les PEMF sont déchargés de leur classe à hauteur d’1/4 temps par semaine.

Il me semble que nous ne sommes pas les seuls dans ce cas à avoir une décharge avec une quotité de service de 100%. Pour tous les autres, cette prime est versée à 100% et c’est tout à fait normal et justifié.

Pourquoi pas à nous, les maîtres formateurs ?

On nous trouvera certainement une raison administrative mais là, c’est un sentiment d’injustice qui me vient car ces décisions sont prises de manière arbitraire (encore une fois) sans connaître la réalité du terrain et des personnes.

Devenir et être enseignant et maître formateur demande et exige beaucoup d’’investissement.

Non, nous n’assurons pas le suivi des élèves de nos classes à 75% mais bien à 100%.

Non, nous ne nous investissons pas à 75% dans notre travail d’enseignant mais bien à 100%.

Oui, notre charge de travail de maître formateur est supérieure à 25%.

Ce versement à 75%, je le vis comme une véritable injustice !!

Une PEMF

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.