www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : ESPÉ 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
11 février 2014

ESPE 28
NON au projet de déménagement.

Après le CDEN du 30 janvier ou nous avions remis au Préfet 740 signatures de la pétition unitaire contre le projet de déménagement.

Une délégation des personnels et d’étudiants de l’ESPE 28 accompagnée par la FSU 28 a été reçue par le directeur de cabinet de la ministre de la réussite éducative lors de sa venue à Chartres le mercredi 5 février. Lors de cette audience, ils ont remis une lettre.

PDF - 35.1 ko
Lettre_ESPE 28 ministre


Suite à cette initiative les étudiants de l’ESPE28 ont organisé une assemblée générale le mardi 11 février. Lors de cette réunion ils ont évoqué des actions dans le cadre de la journée porte ouverte de l’ESPE 28 le samedi 15 février. Nous vous tiendrons informés des modalités.

La FSU 28 est présente à toutes les étapes de ce dossier et continuera à tout faire pour que l’ESPE 28 puise garder des bonnes conditions de formation initiale et continue des enseignants sur le département.


COMMUNIQUE FSU nationale, Paris le 12 février 2014
Formation initiale : trop de dysfonctionnements !

Les étudiants et formateurs des ESPE sont mobilisés pour dénoncer les difficultés d’une réforme de la formation initiale qui n’a pas les moyens des ambitions affichées.

Le 4 février dernier, les représentants des ESPE du Mans, de Poitiers et de Bordeaux, ont manifesté devant l’école supérieure de l’éducation nationale (ESEN), lors de la rencontre des directeurs des ESPE. Une délégation a été reçue par des responsables au MESR.

Porteuse des témoignages de leurs ESPE mais aussi de l’ensemble des ESPE ayant communiqué les dysfonctionnements qu’elles rencontrent, cette délégation a défendu l’exigence d’une formation initiale de qualité (volume de formation, amélioration conséquente de la qualité des stages et de leur suivi…) s’appuyant sur un budget suffisant.

S’il y a eu manifestement écoute, les réponses formulées restent en deçà des enjeux. Les étudiants font l’analyse que la poursuite de la mobilisation est indispensable. Ils appellent à une nouvelle journée de mobilisation le 12 février, lors de la réunion à Paris du comité de suivi de la mise en place des ESPE.

La FSU, et ses syndicats concernés par la formation des enseignants, soutiennent cette initiative. Ils invitent les étudiants à faire remonter toutes les difficultés et propositions à son observatoire de la formation et à construire partout où c’est possible les mobilisations pour exiger des améliorations immédiates des conditions de formation et demander l’ouverture de discussions pour faire évoluer la réforme de la formation.

Elle invite à signer et faire signer la pétition en ligne “des exigences pour une formation ambitieuse de la réforme de la formation” et à populariser auprès des étudiants les revendications portées. http://petitions.fsu.fr/?petition=4

 

380 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU.28- 3 rue Louis Blériot - 28300 CHAMPHOL

tel : 02.37.21.15.32 / Fax : 09.72.47.25.65 Email : snu28@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.

Afficher SNUipp-FSU 28 sur une carte plus grande