www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : CAPD  / Résultats 05-06 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
9 mai 2006

CAPD du 9 mai 2006

Temps partiels et congés formation étaient les principaux points à l’ordre du jour. Ont ausi été abordées les nominations sur les postes à appel à candidature et des questions diverses.

SCANDALEUX : la position de l’IA sur les temps partiels. Signez la pétition en pièce jointe et renvoyez-là au SNUipp avant le 13 mai.

PDF - 28 ko
pétition temps partiels -pdf
Word - 98 ko
pétition temps partiels - word

  CAPD du 9 mai 2006

Deux points principaux à l’ordre du jour de cette commission paritaire, les demandes de travail à temps partiel et les congés formation.
Sur ces deux points, nous nous sommes opposés vivement à l’Inspecteur d’Académie qui, sous un « habillage » pseudo-pédagogique, entend justifier en fait des régressions importantes pour les personnels. Ce sont belles et bien des raisons budgétaires qui l’amène à cela.

  Temps partiels : LE SCANDALE !

L’IA, expliquant les difficultés d’organisation du service (risque de multiplication des couplages 4x1/4 et calendriers scolaires différents), a tout simplement refusé tous les temps partiels à 75%, 77,78% et 80% annualisés qui n’étaient pas de droit (élever un enfant de moins de trois ans, donner des soins à un conjoint, un ascendant ou un descendant malade).
Nous nous sommes évidemment vivement opposés à cette décision qui marque un recul sans précédent dans l’histoire de ce département pour tous les collègues qui désirent travailler à temps partiel.
C’est ne pas reconnaître aux enseignants un droit par ailleurs reconnu à tous les autres travailleurs.
Cela aura pour conséquence de mettre en difficultés les 47 collègues concernés.
Dans sa grande magnanimité, l’IA a tout de même convenu que ces collègues pourront tout de même opter pour une quotité de travail à 50%, puisqu’il accorde tous les temps partiels à 50%.

Il va de soi qu’au-delà de ces collègues, nous sommes tous concernés par cette décision.
Pour faire connaître notre désaccord avec l’Inspecteur d’Académie, nous vous demandons de signer et de faire signer la pétition jointe.
Une réaction rapide et massive de la profession montrera la détermination de la profession sur cette question.
Renvoyez-là avant le samedi 13 mai au SNUipp afin que nous puissions les remettre à l’Administration dès la CAPD du 15 mai.

Les données chiffrées :
226 collègues avaient demandé un temps partiel (190 l’an dernier).
Le phénomène le plus marquant est la baisse des demandes à 50% (-37) et une hausse des demandes à 80% annualisés (+64)
Le tableau ci-dessous reprend la totalité des demandes

Type de droit pour soins sur autorisation
50% 63 (-23) 2 46 (-14)
66,67% 1
75% 6 7 (+5)
77,78% 10 3(+2) 9 (-16)
80% annualisés 48 (+39) 31 (+25)
Total 128 5 93

Au total, sur les 226 demandes, 47 ont été refusées, 179 accordées.

Congés formation : NOUVEAUX RECULS !

Le Ministère n’a pas fait connaître le contingent que le département devait affecter à ces congés sur les moyens départementaux.
En l’absence de repère, l’IA a décidé une réduction drastique des congés formation.
Sur le département, nous sommes passés de 72 mois accordés en 2004, à 55 mois en 2005 et à 39 mois en 2006 !!!!!
Les chiffres parlent d’eux-mêmes.
Cette année, 10 collègues demandaient un congé formation, 6 en obtiennent un.
Si les demandes pour réinvestissement dans le 1er degré ont reçu un avis favorable, toutes les autres ont été rejetées.
C’est nier toute possibilité pour nos collègues d’envisager une réorientation professionnelle, réorientation pourtant rappelée à grand renfort de pub par notre Ministre.

Demandes retenues en CAPD le 9 mai :
DORNE Karine : 10 mois
MATHIEU Christine : 3 mois
BOISSIERE Loïc : 5 mois
DIETSCH Anthony : 9 mois
ROCHE Florence : 8 mois
VERREY Marie-Pierre : 4 mois

Annulations de permutations informatisées :

2 collègues ont demandé l’annulation de leur permutation (un entrant et un sortant). La CAPD d’Eure-et-Loir a émis un avis favorable pour les deux. Il faut maintenant attendre l’avis des CAPD des départements d’origine et d’affectation pour une décision définitive.

Questions diverses :

Saisi par l’association des conseillers pédagogiques et IMF sur leurs difficultés à stationner à l’IUFM, nous sommes intervenus. L’IA a reconnu la légitimité de la demande et a dit s’être saisi du dossier afin qu’une solution soit trouvée.

Poursuite de la scolarité à l’école primaire :
Suite au(x) courrier(s) électroniques reçus dans les écoles le 2 mai, d’une circulaire de l’IA datée du 4 mai, pour une application dès le 5 mai, après réunion du Conseil des Maîtres ( !!!), nous avons souligné le ridicule de la situation sur la forme et les ambiguïtés qu’elle soulevait sur le fond (remise en cause des cycles, non-reconnaissance de la maternelle, amputation de deux mois de l’année scolaire, surcharge de travail dû à l’information obligatoire de toutes les familles quelle que soit la décision, …).
L’IA a été sensible aux arguments et s’est engagé à revoir les modalités d’application du dispositif afin de préserver le dernier trimestre et éviter toutes charges de travail inutile.

Mouvement 2006 :
Trois postes faisaient l’objet d’appels à candidatures. Afin d’intégrer ces données dans la première phase du mouvement, les résultats ont été donnés aujourd’hui. Trois collègues avaient postulé pour chacun des trois postes.

Conseiller Pédagogique EPS Chartres III :
Le seul collègue retenu a fait savoir qu’il ne souhaitait pas donner une suite favorable.
Le poste est donc toujours vacant.
A notre demande, un nouvel appel à candidature parviendra aux écoles.

Classe relais SEGPA des Petits Sentiers Lucé : Génin Catherine

Poste SAPAD : Douchy Delaubert Christine.

Groupe de réflexion sur les structures AIS du département.

Dès son arrivée, l’IA avait souhaité qu’une réflexion s’engage sur les dispositifs euréliens. Pour cela 4 groupes thématiques de 6 à 10 personnes vont être constitués. Ils regrouperont des IEN, des représentants des spécialités concernés et des représentants des personnels.
Une première réunion est prévue le 30 mai, les premières réunions des groupes débuteront en septembre.
Nous serons vigilants à ce que ces réflexions ne se traduisent pas par des dégradations dans l’AIS, notamment par la suppression de moyens et/ou de structures.

 

190 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU.28- 3 rue Louis Blériot - 28300 CHAMPHOL

tel : 02.37.21.15.32 / Fax : 09.72.47.25.65 Email : snu28@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.

Afficher SNUipp-FSU 28 sur une carte plus grande