www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : ESPÉ  / PES 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
25 septembre 2014

Compte-rendu rencontre SNUipp-FSU – Directeur de l’ESPE Orléans-Tours

Comme nous l’avions annoncé lors de la réunion d’informations syndicales du mercredi 24 septembre, nous avons rencontré, à notre demande M. COMBACAU directeur de l’ESPE le jeudi25 septembre au matin.

Nous étions trois Stéphane Ricordeau du SNUipp-FSU.41, Bruno Chirouse du SNUipp-FSU.45 et Jean-Christophe Rétho du SNUipp-FSU.28.

Cette entrevue de plus de deux heures, s’est déroulée dans un climat et sur un ton de grande franchise, nous n’avons pas pu aborder dans le détail tous les points tant ils sont nombreux.

De manière générale nous avons beaucoup, beaucoup insisté auprès de lui sur la charge de travail extrêmement lourde pour vous et sur nos plus vives inquiétudes quant à vos possibilités de la supporter sur la longueur de l’année.

La question des vacances scolaires ou plutôt universitaires a donné lieu à un long échange. Nous avons senti notre interlocuteur très embarrassé, sentant monter le mécontentement mais pas vraiment prêt à céder, en tout cas pas immédiatement.

Nous lui avons pourtant dit que pour nous ce n’était pas concevable, d’autant plus que cela doit se reproduire pour février et Pâques.

Mon collègue Stéphane a rencontré la moitié des PES de Blois lors d’une réunion d’Infos syndicales en fin de semaine dernière.

Leur détermination est totale pour les 2 semaines de vacances à la Toussaint. D’où la proposition de pétition-académique que nous vous transmettons en PJ.

Sur le volume de la maquette de formation et les parcours adaptés.

Nous avions pris connaissance,mercredi, des conclusions de la commission académique (tenue le 15/09).

Nous avons beaucoup insisté là encore sur la charge de travail ainsi que sur l’allègement très partiel pour les seuls stagiaires déjà titulaires d’un M2 métiers de l’enseignement.

Pour les autres, notamment les titulaires d’un M2 il n’y a aucun allègement !

Nous avons essayé de faire comprendre à M COMBACAU que l’ESPE devait faire confiance aux stagiaires capables de définir leurs besoins en adultes responsables.

Nous lui avons rappelé que pas un d’entre vous ne manquait à l’appel lors de la semaine de travail gratuit en août !!

En résumé, la question des parcours adaptés reste quasiment entière.

Mais il ne sera pas possible d’en rester là.

Je crois qu’en dehors de l’action ciblée sur les vacances, il va sûrement falloir en développer une collectivement sur ces parcours adaptés.

Au passage, il faut aussi que nous soyons capables de comparer les volumes horaires des maquettes M2 des différentes universités. Il n’est pas impossible que l’ESPE Orléans-Tours ait particulièrement chargé la barque !

Les certifications langue et informatique.

Tout est prévu au sein de la maquette, donc a priori pas de problème.

La dispense d’APC pour les titulaires et les stagiaires.

M. COMBACAU nous a dit avoir tenu à cette dispense mais que cela n’avait pas pu se faire.

Nous reviendrons sur ce point lors de notre entrevue avec le recteur jeudi 2 octobre et vous tiendrons évidemment informés.

Nous avons dit à M.COMBACAU que l’ESPE devait prendre conscience du caractère essentiel de ce point.

Nous restons très vigilants sur ces questions et disponibles pour encore une fois vous rencontrer, à l’ESPE ou la section du SNUipp-FSU.28 pour agir avec vous. Nous ferons aussi un compte rendu de l’audience auprès de Mme le Recteur.

Pour le SNUipp-FSU.28

Jean-Christophe Rétho

_

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.