www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
11 octobre 2014

Avec le SNUipp-FSU : 108h…
c’est nous qui décidons !!!

Les enseignants des écoles français font beaucoup d’heures, dont beaucoup ne sont pas reconnues par l’institution » constate l’OCDE dans son dernier rapport.

“Les enseignants des écoles français font beaucoup d’heures, dont beaucoup ne sont pas reconnues par l’institution” constate l’OCDE dans son dernier rapport. Face aux inégalités, le métier est devenu de plus en plus complexe. Et avec la réforme des rythmes scolaires, le conseil école-collège, les injonctions et les contrôles hiérarchiques, le cadre des 108h explose. Avec la mise en place des activités périscolaires, les 36 heures d’APC* qui rognent les 108h aux dépens de nombreuses tâches non reconnues, sont de plus en plus vécues comme une contrainte supplémentaire et ce, d’autant que son efficacité n’est pas démontrée. Ça ne peut plus durer !

Le SNUipp-FSU a demandé à la ministre d’ouvrir des discussions pour reconnaître financièrement notre investissement professionnel (dont la parité ISAE - ISOE) et revoir nos obligations de service inadaptées à la réalité de notre métier.

Dans ce cadre, le SNUipp-FSU demande que les 108 heures soient laissées à disposition des équipes pédagogiques qui en définiront elles-mêmes les contenus pour permettre une première reconnaissance de la globalité de leur travail

« 108 heures, c’est nous qui décidons »

· en utilisant librement les heures d’APC en fonction du projet arrêté par les équipes,

· en ne faisant pas remonter les tableaux de contrôle des 108h.

L’administration doit enfin reconnaître la professionnalité des professeurs des écoles.

Pour transformer l’école, les conditions d’exercice du métier doivent s’améliorer, la confiance instaurée et l’engagement professionnel des enseignants pleinement reconnus.

* Les APC, à la limite des temps scolaire et périscolaire, sont le plus souvent vécues comme une contrainte supplémentaire, le travail en petits groupes doit pouvoir se faire sur le temps de classe. L’intérêt pédagogique des APC est loin d’être partagé. Reliquat de l’aide personnalisée, ce dispositif ne répond ni à la difficulté scolaire ni à l’ambition d’ouverture culturelle.

 

188 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU.28- 3 rue Louis Blériot - 28300 CHAMPHOL

tel : 02.37.21.15.32 / Fax : 09.72.47.25.65 Email : snu28@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.

Afficher SNUipp-FSU 28 sur une carte plus grande