www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Direction d’école 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
4 février 2015

Quand on a trop de temps…

Depuis quelques jours/ mois, le webmail fait des siennes, tantôt il s’ouvre, tantôt il ne s’ouvre pas, tantôt il ouvre l’agenda…

Une fois ouvert, il lui arrive de se refermer sans crier gare. Parfois, impossible d’envoyer des pièces jointes.

Imaginons la journée idéale d’un directeur(trice) :

Vous arrivez le matin, de bonne humeur, et vous bénéficiez ce jour-là de votre décharge de direction, vos collègues sont présents, pas de situation de non remplacement, la photocopieuse fonctionne…

Bien sûr, comme tant d’autres jours, viennent se rajouter aux tâches planifiées, une sollicitation imprévue de la collectivité, de l’administration, une autre d’une famille, …

Vous décidez, ayant réglé un certain nombre de ces sujets, d’aller consulter votre courriel et par la même occasion de retourner traiter quelques questions moins urgentes en attente.

Le service étant « momentanément indisponible », et nullement décidé à remettre en cause votre bonne humeur, vous décidez de vaquer à une autre tâche en projetant de réessayer ultérieurement.

Vous entamez un autre travail, vous êtes interrompu par une nouvelle sollicitation puis vous décidez de retourner sur le webmail afin d’accomplir les tâches nécessaires.

Après plusieurs tentatives, ayant brillamment réussi le casting de la liste d’aptitude à la direction d’école, dans la catégorie « têtu », vous atteignez le saint Graal, …enfin : vos messages.

Vous êtes déconnecté une première fois !

Tenu en haleine par les nouveaux messages que vous avez reçus, vous ré-ouvrez non sans mal votre boîte. Ça y est enfin ! Toujours plus téméraire, vous répondez à un des messages : une fenêtre inquiétante vient de s’ouvrir ! Vous craignez de revenir à zéro. Ouf comme par magie, le service n’est pas déconnecté ! Vous réitérez donc l’envoi non réussi.

Vous optez pour un deuxième envoi, celui-ci avec pièce jointe,…les rames sont sorties mais le chargement tant désiré de 100% ne sera jamais atteint.

Vous décidez d’appeler votre interlocuteur pour lui donner par téléphone, une liste …ou vous demandez une clé USB à un de vos collègues pour lui confier un fichier dont il a besoin. La modernité a du bon !

La journée de décharge s’achève. Vous pensez à toutes ces pertes de temps sur cette journée où vous vouliez être efficace. Curieusement, votre bonne humeur en a pris un coup ! Votre retard s’est accumulé. Il faudra reporter ultérieurement les tâches toujours en cours ! Vous avez moins d’empathie à l’égard de vos interlocuteurs et c’est bien dommage pour le fonctionnement de l’institution.

Et que dire de tous ces moments gaspillés, les jours où directeur en classe, vous mettez à profit : 10 minutes le matin, la pause du midi, une fin de journée, un moment pris en soirée pour retourner consulter un des messages,… autant de pertes de temps mis bout à bout sur un exercice qui n’a déjà pas besoin de cela… Et que dire de ceux qui effectuent ces tâches sur des créneaux contraints en l’absence de décharge…

Les causes, quelles sont-elles ?

Ces soucis techniques sembleraient dus à un renforcement de la sécurité du serveur académique en lien avec les attentats. Cela ne fonctionnait pas toujours bien auparavant !

Ces explications techniques sont pour autant inintéressantes à nos yeux. Une seule réponse est acceptable : la possible utilisation, en continu, de la messagerie des écoles.

En cette période où certains rêvent de simplification, la première des simplifications passe par un outil opérationnel !

La consigne Syndicale : Pas de webmail, j’appelle !

En cas de dysfonctionnement (blocage, fermetures inopinées, impossibilité d’envoi de pièces-jointes) appelez votre circonscription !!!

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.