www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Le SNUipp.28  / Actions et Consignes Syndicales 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
11 janvier 2016

Pour nos salaires,
pour notre pouvoir d’achat,

c’est le 26 janvier

Le 26 janvier, le SNUipp-FSU appelle les personnels des écoles à se mettre en grève et à manifester pour la revalorisation des salaires et le pouvoir d’achat. Avec les enseignants, c’est l’ensemble des fonctionnaires des trois versants de la fonction publique qui sont invités à se mobiliser.

Dans le département une intersyndicale se tiendra dans les prochains jours pour définir les modalités précises, nous vous informerons de ces dernières rapidement.

Alors pourquoi se mettre en grève le 26 janvier ?

Parce que pour la première fois depuis cinq ans, un rendez-vous salarial pour les fonctionnaires est prévu en février prochain. Deux sujets sont sur la table : l’augmentation de nos salaires et l’ISAE à 1200 euros à parité avec l’ISOE versée aux enseignants du 2nd degré, une revendication soutenue par plus de 50 000 enseignantsdans le cadre de la campagne du SNUipp-FSU. 
Or, pour l’heure, sur ces deux questions prioritaires pour les enseignants des écoles, le gouvernement n’a prévu que très peu de marges de manœuvre budgétaires. 

Sur les salaires

Le gouvernement n’a pas encore budgété le « dégel » mais il privilégierait une hypothèse basse de revalorisation, loin de compenser une perte de salaire de 8% du salaire depuis six ans, soit par exemple 193 euros par mois pour un PE au 8e échelon. 

Sur l’ISAE

Le gouvernement n’a encore décidé ni du montant de sa revalorisation, ni du principe d’une programmation conduisant aux 1 200 euros comme pour l’ISOE du 2nd degré. Là encore, c’est l’hypothèse basse qui circule : un coup « d’auriculaire » de 200 euros supplémentaire et c’est tout. 

Tout reste à faire. C’est donc maintenant qu’il faut agir pour obtenir du gouvernement les décisions les plus favorables pour notre pouvoir d’achat lors des discussions à venir : une augmentation significative de la valeur du point d’indice et une ISAE à 1 200 euros par an pour tous avant la fin du quinquennat. Il est essentiel de redonner de l’attractivité au métier d’enseignant et de la reconnaissance envers notre engagement professionnel.

Pas d’hésitation en grève le 26 janvier.

Télécharger l’appel du SNUipp-FSU

PDF - 103.9 ko
Appel 26 janvier

lire ausi

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.