www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Refondation de l’École 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
10 mai 2016

Rythmes scolaires
il faut publier le rapport de l’Inspection générale

Mais où est donc passé le rapport de l’Inspection générale sur « l’efficacité pédagogique de la réforme des rythmes scolaires » ? Finalisé depuis près d’un an mais toujours pas publié, ce rapport semble s’être égaré en chemin… Pourquoi cette rétention ?


Pourtant, à son arrivée rue de Grenelle, Vincent Peillon s’était engagé à rendre public « l’ensemble des rapports de l’Inspection générale qui ont été cachés ces dernières années ». La transparence devait être la règle dans le but « de rendre compte à la nation des politiques publiques ».

 

Deux années après la généralisation de la réforme, on a beaucoup étudié l’organisation et la qualité des temps périscolaires [1] et très peu celles des temps de l’école. Pourtant, la réussite scolaire était bien au cœur de cette réforme. Les effets pédagogiques des nouveaux rythmes donnent souvent lieu à des commentaires hasardeux ou des vérités sorties du chapeau. À plusieurs reprises, la ministre de l’Éducation nationale a affirmé que les élèves de CP auraient trois semaines d’avance en lecture mais on cherche encore l’enquête objective ou le rapport qui lui ont permis d’avancer une telle conclusion…

 

De vraies questions professionnelles se posent pourtant à ce jour sur ce qu’ont produit dans les classes l’instauration d’une cinquième matinée d’école et le raccourcissement des après-midi scolaires : bénéfices ou pas pour les apprentissages ? Quels effets sur la vie des petits élèves de maternelle ? Quelles conséquences sur le temps d’enseignement des matières inscrites aux programmes ? Quels impacts sur le travail des enseignants ? …

 

Il serait temps de disposer de ces premières données pour analyser, réorienter ou remettre à plat ce qui doit l’être. Nous demandons donc que ce rapport de l’Inspection générale soit rendu public. Le sujet mérite d’être traité avec sérieux et objectivité.
 

 

[1] On pourra citer quatre enquêtes :

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.