www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : ASH 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
1er juin 2016

1er Juin 2016 
Journée de mobilisation dans les EREA
L’EREA F. Truffaut de Mainvilliers monte à Paris

L’évolution des EREA depuis 4-5 ans inquiète les personnels car elle crée des situations de dégradation des conditions d’accueil des élèves et des conditions d’exercices des enseignants et des Professeurs des écoles éducateurs-rices.

Le SNUipp-FSU a alerté le Ministère sur l’organisation et le fonctionnement des EREA depuis la parution de la circulaire de la DRH du 14 octobre 2015, incitant les EREA à supprimer les postes de PE-éducs, personnels formés, pour les remplacer par des AED.

erea rue de grenelle

Cette note de service définit la surveillance des internats éducatifs par des PE, comme étant « exceptionnelle » et qu’il « appartient de confier, en priorité, l’exercice de ces fonctions, en particulier la surveillance des nuitées, à des assistants d’éducation » Il convient de préciser qu’à aucun moment, les organisations syndicales n’ont été concertées et nous tenons aussi à dénoncer le caractère arbitraire et unilatéral de cette note.

Pourtant, le rapport de Monsieur Jouault a permis aux personnels exerçant dans les EREA de réapparaître dans la communauté éducative au sens large. Les EREA sont confortés dans le rapport et cela rejoint les conclusions de la FSU sur la place prépondérante de ces établissements dans la lutte contre l’échec scolaire, dans la recherche d’une orientation choisie et dans la reconstruction sociale de l’élève à partir entre autres de l’internat éducatif.

Actuellement, le SNUipp-FSU a recensé sur environ 50% des établissements sondés, la suppression de plus de 63 postes de professeurs des écoles éducateurs.

Ces mesures si elles se concrétisent, engageraient les EREA dans des dysfonctionnements majeurs, remettant en cause leur action éducative. De plus, ces suppressions de postes ETP ne sont pas compensées au même niveau par l’embauche de personnels AED ;

Le SNUipp-FSU demande l’arrêt immédiat de la suppression des postes de PE-éducateurs et saisie le CHSCT Ministériel pour évaluer les dégâts causés par cette mesure.

C’est dans ce contexte que le SNUipp-FSU a décidé l’organisation d’une journée nationale de grève et de mobilisation pour l’ensemble des personnels d’EREA, à une journée de grève EREA avec un rassemblement au ministère le 1er juin 2016.

  • Non au démantèlement de l’enseignement adapté du second degré.
  • Oui au maintien des PE Éducateurs-trices à l’internat éducatif.
  • Oui au versement de l’ISAE ou de l’ISOE aux PE d’EREA.
  • Oui au renforcement de l’enseignement adapté du second degré avec des personnels formé-es et des moyens supplémentaires pour la réussite scolaire de tous les élèves scolarisé-es en EGPA.

Les collègues de L’Erea de Mainvilliers ont répondu à cet appel et une délégation de 8 PE éducateurs (sur 14) est présente au rassemblement parisien.
erea


Avis présenté par la FSU et FO au CHSCT-MEN du 30 mai 2016

Une note interne au ministère modifie de manière significative l’organisation et le fonctionnement des EREA sans aucune concertation préalable des organisations syndicales.

Cette note permet arbitrairement de mettre fin aux missions de nuit assurées par les PE éducateurs et de les remplacer par des assistants d’éducation non qualifiés et non formés pour ce type d’emploi spécifique.

Dans les EREA qui ont déjà mis en place ce nouveau fonctionnement, le climat scolaire et les conditions de travail des personnels se sont fortement dégradées, ce qui génère déjà un turn-over important des personnels.

Contrairement à ce que prévoit la réglementation (article 57 du décret 82-453), le CHSCT ministériel n’a pas été consulté sur cette modification de l’organisation des services dans les EREA.

A l’heure où le ministère insiste régulièrement sur la prévention des RPS, l’administration est en train de créer une situation qui génère de fait des RPS dans les EREA.
Attaché à la prévention primaire, le CHSCT du 30 mai 2016 demande :

  • le retrait de la note interne,
  • une évaluation des risques de dégradation des conditions de travail des personnels,
  • le maintien de la spécificité des EREA et des postes d’enseignants éducateurs avec toutes leurs missions éducatives,
  • que des discussions sérieuses sur les EREA reprennent au plus vite afin de conforter la spécificité de cette structure dans le respect des personnels qui y exercent, de leur qualification et de leurs missions,
  • que tout projet portant sur les conditions de travail des personnels des EREA lui soit présenté en amont pour avis.

Résultat du vote :

Pour : 5 (FSU et FO)

Abst : 2 (UNSA)

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.