www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : CARTE SCOLAIRE  / 2017-2018 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression

Dans la même rubrique

30 août 2017

Carte scolaire du 30 août
Compte Rendu duGroupe de travail

L’inspecteur d’Académie a souhaité réunir un groupe de travail « Carte Scolaire » dès aujourd’hui pour évoquer les situations les plus urgentes, et les traiter en amont pour faciliter l’organisation de la rentrée pour les écoles et les collègues. Cependant les mesures prises ne seront que PROVISOIRES et devront être reprises en carte scolaire 2018.

En introduction les représentants du personnel du SNUipp-FSU ont souhaité intervenir sur 3 points : Les menaces sur les contrats aidés qui remplissent pourtant des missions indispensables aux fonctionnement de l’école, le décret sur les rythmes scolaires, le calendrier scolaire et la semaine du 7 au 12 mai.

Contrats aidés

L’annonce gouvernementale, cet été, du non renouvellement des contrats aidés sur le territoire a jeté le trouble dans les écoles où ces personnels exercent des missions importantes, tant dans l’accompagnement des élèves en situation de handicap qu’en aide administrative à la direction d’école.

Le SNUipp-FSU dénonce le non-renouvellement des contrats de ces personnels.

D’une façon générale, le SNUipp-FSU dénonce le recours à la précarité alors que l’école devrait bénéficier de personnels formés, avec un vrai métier de la Fonction publique, un vrai statut et de véritables perspectives d’avenir. Il faut poursuivre rapidement la pérennisation des nouveaux métiers pour l’accompagnement des élèves en situation de handicap ou l’aide administrative à la direction d’école, mais aussi pour d’autres missions telles que celles exercées par les aides-éducateurs en leur temps (aide dans la classe, la BCD, projet informatique…).

En réponse, le Dasen a indiqué que sur les missions d’aides aux élèves en situation de handicap, les postes ne seraient pas supprimés.

Concernant les aides à la direction d’école, l’Inspecteur d’Académie a précisé que l’académie allait bénéficier d’une dotation de 1400 postes de services civiques. L’IA doit diffuser une circulaire à ce sujet rapidement.

Rythmes Scolaires

Le SNUipp-FSU a été très critique sur la réforme des rythmes de 2013 qui, partant le plus souvent des contraintes des collectivités territoriales et oubliant parents et enseignants, n’a pas atteint son objectif d’améliorer les apprentissages des élèves.

Une réelle prise en compte des rythmes de l’enfant, la nécessité d’un service public d’activités péri-éducatives de qualité et équitable sur tout le territoire sont pourtant des sujets importants pour la réussite de tous nos élèves. C’est pourquoi le SNUipp a constamment porté la nécessité d’une remise à plat du décret « Peillon » parce qu’il imposait de manière uniforme la semaine de 4,5 jours à toutes les écoles et parce qu’il donnait trop de poids aux collectivités locales.

Le nouveau décret permet, « sous conditions », des évolutions souhaitées par les enseignants. Il ouvre la porte aux 4 jours sans pour autant refermer celle des 4,5 jours qui doivent perdurer partout où les conseils d’école le demandent.

Le SNUipp-FSU n’est pas dupe d’un décret rendu urgent par le calendrier électoral. Cette précipitation a imposé aux écoles, aux familles et aux collectivités locales des modifications importantes de la semaine scolaire pour cette rentrée. Il apparaît même que dans notre département des décisions prises aient été « retoquées » par le conseil régional.

2 situations ont été évoquées :

  • Chaudon : reste à 4,5 jours
  • St Eliph – Vaupillon : attente de réponses et de concertation, une réponse sera donnée avant la fin de la semaine.
    A ce jour ce sont 25 % des élèves d’Eure-et-Loir qui sont concernés par ce mercredi matin libéré.

Calendrier scolaire

Le temps de l’école ne se résume pas à l’organisation de la semaine scolaire. Le calendrier scolaire doit être revu et permettre une régularité du temps scolaire sur la semaine et sur l’année de façon cohérente sur tout le territoire.

Quelle est la pertinence d’un retour de congés le 7 mai ?

L’IA partage notre constat, pour autant il ne propose pas de solution d’adaptation locale pour le moment. On peut donc craindre un taux d’absentéisme important dans les écoles cette semaine là.

Mesures de rentrées

Le SNUipp est intervenu sur toutes les situations pour lesquelles un réexamen avait été évoqué fin juin, mais également sur les situations dont il a été saisi et qui ne figuraient pas dans le projet de l’IA.

  • mat ILE DE CHEMARS Châteaudun
  • mat JEAN MACE Châteaudun
  • mat LES BEGUINES Lucé
  • mat ST EXUPERY Luisant
  • mat CENTRE Mat Nogent-le-Rotrou
  • élém LA MIHOUE Champhol
  • élém LA VIVONNE Illiers-Combray
  • élém JEAN MOULIN Les villages Vovéens
  • prim JEAN GOUJON Anet
  • prim LES CHAMPS DORÉS Béville-le-Comte
  • prim Garnay
  • prim JULES VERNE St Luperce
  • prim St Piat
  • prim Boisville la St Père
  • élém Amilly
  • élém J. ZAY LUCE
  • élém J. MACE LUCE
  • mat HENRI 4 Chartres
  • mat SEMMELWEIS Dreux
  • Elem LA VALLEE Sours
  • élém REPUBLIQUE Chateaudun

Ouvertures prononcées aujourd’hui :

Sur les situations évoquées dans ce cadre l’IA n’a prononcé que deux ouvertures à l’issu du groupe de travail, situations pour lui « prioritaire » , il en qualifie certaines autres comme « chargées ».

Il est indispensable de nous contacter rapidement pour toute hausse important d’effectifs.

  • mat ST EXUPERY Luisant
  • prim Garnay

Un nouveau groupe de travail doit avoir lieu mercredi 6 septembre, nous ré-interviendrons sur toutes les situations dont vous nous aurez fait part. L’IA devrait y prononcer les dernières ouvertures ainsi que la création de poste de TR.

Affectations

Les collègues sans poste seront affectés en fin de journée. Ceux qui n’auraient pas d’affectations sauront où ils devront se rendre le vendredi 1er septembre pour la prérentrée.

Nous fournirons les résultats des la sortie du Groupe de Travail, par mail aux adhérents et aux écoles.

Nh’hésitez pas à nous joindre par téléphone en début de soirée (vers 18h, 18h30).

Vos délégués du personnel : Clémentine Ingold, Olivier Thomas, Jean-Christophe Rétho, Pierre Licout, Tania Fourmy.

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.