www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : CARTE SCOLAIRE  / 2017-2018 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression

Documents joints


  • FSU Déclaration CTSD 22 septembre 2017
    PDF - 88.5 ko
    Télécharger

  • Motions Contrats Aidés - FSU - CTSD du 22 sptembre 2017
    PDF - 81.2 ko
    Télécharger

Dans la même rubrique

22 septembre 2017

CTSD du 22 septembre 
Mesures
Calendrier Scolaire
Evaluations CP

10000201000002A0000000607D4CBC5541EE5F16

L’Inspecteur d’Académie a présenté les réajustements de rentrée réalisés lors des groupes de travail des 22 juin, 30 août et 6 septembre. Aucune modification n’a été actée.

Lors de ce CTSD le SNUipp-FSU, en s’appuyant sur la déclaration préalable, a souhaité interpeller l’IA sur quelques points : les CP dédoublés, les évaluations CP, les RASED, la CDIsation des AVS, les plus de maîtres que de classes, la direction et le fonctionnement de l’école.

PDF - 88.5 ko
FSU Déclaration CTSD 22 septembre 2017

 Voici les points qui ont donné lieu à un échange plus important entre le SNUipp-FSU et le DASEN.

CP dédoublés :

Si l’on ne peut qu’être favorable à toute diminution du nombre d’élèves par classe, la méthode ne convient pas. La diminution des effectifs doit concerner toutes les classes.

L’école a besoin de continuité pour laisser s’installer les changements plutôt que voir balayer un dispositif par un autre. Le dispositif « plus de maîtres » a permis de développer le travail en équipe, une meilleure explicitation des apprentissages, des regards croisés, l’amélioration du climat scolaire, la prévention et le traitement de la difficulté au sein de la classe. Ce dispositif, plébiscité par les enseignants, est un levier prometteur pour améliorer la réussite des élèves et mérite d’être renforcé. Même si le DASEN indique que les équipes se sont approprié les CP dédoublés avec un fonctionnement intégrant des échanges de services et des temps avec de la co-intervention, il n’en demeure pas moins que des postes de PDMQC ont été supprimés.

La dotation pour la carte scolaire a donc été amputée de 5 postes ce qui rend les autres opérations de carte scolaire difficiles, en particulier pour le remplacement et pour les écoles qui demeurent encore « à surveiller ».

Évaluation CP  :

En l’absence de finalité explicite de la part du ministère, ces évaluations remettent en cause l’action pédagogique des collègues de maternelle dans le cadre des programmes de 2015.

Le SNUipp-FSU a rappellé que les enseignants sont des professionnels concepteurs et formés et qu’ils doivent rester maîtres du choix des outils et des démarches dans le cadre institutionnel des programmes.

De même, l’analyse des résultats relève de la compétence des équipes et ne peut entraîner des prescriptions ou des injonctions de la part des IEN sur le choix de méthodes ou de bonnes pratiques.

Dans ce contexte, le SNUipp-FSU invite les équipes :

  • à adapter le calendrier de passation
  • à adapter les évaluations à la réalité de la classe et de l’école.
  • à conserver les résultats des évaluations à l’école
  • à faire remonter aux IEN les moyens nécessaires pour répondre aux besoins de remédiation issus de leur analyse (RASED, formation, temps, taille des classes …).

Le DGESCO du ministère a indiqué jeudi qu’une certaine « souplesse » était laissée aux équipes et aux enseignants pour les passations des évaluations.

Temps de service des enseignants :

En réponse au propos du DASEN citant le ministre lors de sa visite dans le département, indiquant qu’il ne souhaitait pas modifier le temps de service des enseignants en baissant les heures d’enseignements élèves, nous avons rappelé nos mandats sur la question.

Nous avons donc indiqué que le SNUipp-FSU revendique la baisse du temps d’enseignement sans baisse du temps scolaire pour les élèves afin de répondre aux exigences d’une société qui assigne à l’école toujours plus de missions sans lui donner les moyens de les assurer. Cette revendication du SNUipp-FSU dès sa création implique plus de maîtres que de classes et la déconnexion du temps élèves et du temps enseignants. Cela suppose des créations massives de postes.

L’organisation avec plus d’enseignant-es que de classes doit concerner toutes les écoles sur la base de 18 heures d’enseignement hebdomadaires et 3 heures pour le travail en équipe et avec les partenaires de l’école pour permettre aux enseignants de sortir de l’isolement et de construire des collectifs de travail indispensables pour que soient élaborées des réponses professionnelles efficaces (repenser les pratiques, inventer des organisations pour répondre à l’hétérogénéité des classes, travailler en équipes pluriprofessionnelles, renforcer les liens avec les familles…). Ces nouvelles formes de travail doivent faire l’objet de formation initiale et continue.

Pour le SNUipp-FSU il faut un plan ambitieux de recrutement et de formation initiale et continue et de revalorisation du métier enseignant pour rendre effective rapidement la baisse du temps d’enseignement pour aboutir à 18h+3.

L’action menée depuis la rentrée 2016 concernant la réappropriation du temps des APC va dans ce sens. Le SNUipp-FSU rencontrera le ministre le 26 septembre sur cette question.

Calendrier scolaire :

Suite au CAEN, la rectrice a décidé de modifier le calendrier scolaire 2017-2018 pour notre académie concernant les congés de printemps.

De ce fait les vacances débuteront le mercredi 25 avril et se termineront le dimanche 13 mai.

Nous avons fait part de notre satisfaction d’une mesure de bon sens, mais indiqué qu’il aurait été préférable qu’elle soit annoncée en fin d’année scolaire dernière et intégrée au calendrier scolaire de la zone B. A notre demande l’IA a indiqué qu’il demandait aux IEN d’être bienveillants vis à vis des demandes d’autorisations d’absence pour les collègues qui avaient pris des engagements avant la parution de la circulaire rectorale.

 Rappels des mesures :

Ouvertures

Maternelles

  • Luisant – Saint Exupéry
  • Mainvilliers – Hugo Zola
  • Mezières en Drouais – Marsauceux
  • Nogent le Roi – Charles Péguy
  • Vernouillet – Louis Pergaud

Élémentaire

  • Aunay-Sous-Auneau – Les Hirondelles
  • Dreux – Berthelot (2 postes CP)
  • Dreux – Ferdinand Buisson (2 postes CP)
  • Dreux – Gambetta (1 poste CP)
  • Dreux – Mendès France (1 poste CP)
  • Dreux – Michelet (2 postes CP)
  • Dreux – Prévert Beullac (2 postes CP)
  • Dreux – Jean Zay (1 poste CP)
  • Dreux – St Exupéry
  • Garnay
  • Illiers Combray La Vivonne

Glissement d’un poste entre les 2 sites Nogent le Roi – Mesquite vers Ch. Péguy

Plus de maîtres que de classes

Ouverture

  • Argenvilliers

Fermetures

  • Dreux – Berthelot
  • Dreux – Jean Zay
  • Dreux – Gambetta
  • Dreux – Mendès-France
  • Dreux – Michelet
  • Dreux – Prèvert-Beullac

Décharge de direction

Statutaires

  • Dreux Berthelot
  • Dreux Prévert-Beullac
  • Nogent le Roi – Ch. Péguy

Exceptionnelles

  • Châteaudun – J. Macè Élem.
  • Châteudun – J. Prévert Mat.
  • Dreux – Berthelot Mat.
  • Dreux – H. Boucher Mat.
  • Dreux – Condorcet Mat.
  • Dreux - Gambetta Élem.
  • Dreux – Mendès-France Élem
  • Dreux – J. Zay Élem
  • Dreux – B. Rabier Mat
  • Dreux – St Exupéry Mat
  • Dreux – Dr Semmelweis
  • Droué-Sur-Drouette – La Chevallerie Mat
  • Houville-La-Branche – Élem
  • La Loupe – R. Garros Élem
  • Logron – Prim
  • Lucé – J. Zay Élem
  • Lucé – Mendès-France
  • Orgères-en-Beauce – Élem
  • Vernouillet – L. Aragon Élem
  • Vernouillet – G. Philippe Élem

Autres supports

  • 0,5 pour l’accueil des enfants du voyage
  • 1 conseiller de prévention 1er degré

 

Vote des représentants de personnels sur les réajustements de rentrée :

  • Pour : 0
  • Abstention : 3 (1 SGEN-CFDT, 2 SE-UNSA)
  • Contre : 7 (6 FSU, 1 FO)

Pour la FSU, les moyens restent malheureusement trop insuffisants et rendent les conditions de travail des enseignants difficiles.

Des classes (en particulier en maternelle) auront des effectifs chargés pour fonctionner cette année ou des répartitions des effectifs extrêmement complexes. Ces situations problématiques, ajoutées aux autres secteurs (direction, Rased, ASH, TR, formation continue…) démontrent l’investissement insuffisant, comme nous l’avons mis en avant dans la déclaration préalable. Il faut ajouter à cela le dédoublement des CP sans dotation supplémentaire.

Le vote en contre (comme ceux du CTSD du 27 janvier et du CDEN du 6 février) est donc en accord avec notre expression, nos revendications et nos analyses.

Vos délégués du personnel : Pierre Licout, Julien Jaffré, Christian Guérin, Tania Fourmy, Jean-Christophe Rétho et Clémentine Ingold.

10000201000002A0000000607D4CBC5541EE5F16

 Motion contrats aidés

La FSU a présenté une motion concernant la suppression des contrats Aidés.

PDF - 81.2 ko
Motions Contrats Aidés - FSU - CTSD du 22 sptembre 2017

Vote des représentants de personnels sur la motion :

  • Pour : 10 (6 FSU, 1 FO,1 SGEN-CFDT, 2 SE-UNSA )
  • Abstention : 0
  • Contre : 0

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.