www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Direction d’école 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
11 janvier 2007

Direction et fonctionnement de l’école

Rassemblement du 10 janvier devant l’IA

  Direction et fonctionnement de l’école

  Rassemblement du 10 janvier devant l’IA

Une trentaine de collègues, directeurs et adjoints, s’est rassemblée devant l’IA des le mercredi 10 janvier à 14h30. Une délégation représentative de la diversité des écoles du département a été reçue par le Secrétaire Général de l’Inspection Académique, en l’absence de l’IA afin que soit entendues de vive voix les revendications de la profession, et qu’il mesure la détermination qui nous anime.

Chacun des directeurs présents a donc pu exprimer son ressenti après la menace de sanction suite au courrier reçu notifiant le service non fait , ainsi que son inquiétude au vu des expérimentations en cours ou à venir :

  • Base élèves : inquiétudes quand à l’utilisation des informations relatives à chaque élève (nationalité, prise en charge RASED…)
  • EPEP : Créés à l’initiative des élus, ces EPEP mettraient en place une véritable tutelle des pouvoirs politiques locaux sur l’école, tant sur le plan de la gestion que sur le pilotage pédagogique. Le directeur de l’EPEP, pour lequel le ministère prévoit la définition d’une catégorie de directeur spécifique avec un statut d’emploi fonctionnel, préparerait le CA et serait un exécutant d’orientations décidées par un conseil d’administration composé à majorité de représentants des communes et dirigé par l’un d’entre eux.

Nous avons insisté sur le fait que l’action de blocage administratif de certains documents, dont l’enquête 19, était toujours d’actualité. Nous n’étions, et l’immense majorité des collègues du département avec nous, nullement engagés par le protocole sur la direction d’école, protocole que nous n’avons pas signé et que seul un syndicat représentant ¼ de la profession, avait ratifié.
Or le ministre a annoncé qu’avec la signature du protocole il avait mis fin à la grève administrative.
On comprend donc pourquoi, même si les services départementaux ne l’ont pas avoué, une grande majorité des IA de France a eu la même démarche de menaces de sanctions pour service non fait à l’encontre des 30% de directeurs qui gênent…
Il s’agit bien d’une consigne ministérielle : “l’expression, de la part du ministère en direction des recteurs et des IA, d’une volonté générale ferme - L’IA se tient à respecter l’expression de cette volonté - On en est au stade où chacun a à prendre et à assumer ses responsabilités.” Dixit le SG de l’IA

Pour notre part, nous avons rappelé que, c’est bien maintenant l’IA qui déplace ce conflit entre lui et les directrices, les directeurs. Il aurait donc à en assumer l’entière responsabilité.De fait, le déplacement du conflit du Ministère vers l’IA nous avait amenés à prendre départementalement nos responsabilités et c’est dans ce cadre qu’avec les collègues, décision a été prise de centraliser les enquêtes, et qu’il était, à la date d’aujourd’hui hors de question de remettre, sous quelque forme que ce soit, les enquêtes 19 à l’IA.
Sur la notion de service non fait, nous lui avons rappelé que les écoles de notre département fonctionnaient et plutôt bien, ce qui prouvait que les directeurs faisaient correctement leur travail et que le retrait de 1/30e de salaire, plus que l’aspect financier, aurait des conséquences désastreuses sur la direction et le fonctionnement de l’école, et que ce ne serait pas rendre service au service public d’éducation. Nombreux sont ceux qui se sont sentis humiliés par ce courrier. S’en suit donc une profonde colère.

Le SG nous a indiqué qu’il transmettrait nos propos à l’IA et que ce dernier prendrait ses responsabilités.
Nous avons répondu que nous souhaitions qu’il prenne ses propres responsabilités, et que parfois ne pas suivre à la lettre une consigne injuste, c’est aussi assumer ses responsabilités.

Pour le SNUipp.

Jean Klein et Jean-Christophe Rétho

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.