www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : CAPD  / CAPD 2017-2018 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
8 mars 2018

Permutations 2018 : les résultats remis en question

La publication du résultat des mutations nationales faite le 6 mars est à nouveau décevante. Une erreur du ministère portant sur une douzaine d’enseignants est à déplorer. Les élus du SNUipp-FSU sont intervenus pour faire respecter l’équité.

Les résultats des mutations nationales rendus publics le 6 mars sont à nouveau décevants. Ils révèlent à nouveau une baisse par rapport à l’an passé avec 23,69 % de satisfaction (23,93% en 2017) et 48,23% au titre du rapprochement de conjoint (48,96 l’an passé). Même si le taux de satisfaction des personnels bénéficiant des 800 points « handicap » est lui de 99,42 %. Un grand nombre d’enseignantes et d’enseignants vont néanmoins se voir à nouveau contraints à des choix difficiles entre leurs aspirations professionnelles et leurs situations familiales. De plus une erreur du ministre portant sur un douzaine de personnes rend ces premiers résultats inexacts.


Attention ! Problème au niveau de quelques barèmes

Après publication, le ministère a constaté que la bonification de 600 points accordée pour un vœu 1 portant sur un département ou une collectivité d’outre-mer a été attribuée indûment sur tous les vœux formulés. Suite à cette erreur, quelques enseignants ont obtenu satisfaction sur un vœu 2 ou 3 au détriment d’autres justifiant d’un barème plus important.

Suite à l’intervention du SNUipp, le ministère s’est adressé à tous les candidats et aux services départementaux pour indiquer qu’il « conduit actuellement des expertises afin d’identifier les impacts de l’octroi erroné de cette bonification. Afin de prévenir les personnels ayant participé aux opérations de mobilité, un message [a été] adressé aux candidats les informant du caractère provisoire du premier résultat. Une seconde information confirmant ou infirmant ce premier résultat leur sera transmise dans les plus brefs délais. Par ailleurs, les services départementaux sont également destinataires d’un message en ce sens ».

Les élus du SNUipp-FSU mobilisés

Le SNUipp a identifié 12 personnes qui seraient concernées dans les départements 77, 92, 93, 95 et 973. Il a demandé que les chaines soient refaites et que les 12 enseignants (au moins) lésés puissent obtenir leur permutation.

Cette erreur met une fois de plus en évidence le rôle essentiel des élus du personnel, notamment ceux du SNUipp, qui exercent une vigilance de tous les instants pour faire respecter la transparence et l’équité.

Sachez tout de même que les moyens mis à notre disposition pour fonctionner et pouvoir répondre à toutes les sollicitations sont directement liés au nombre de nos syndiqué(e)s. Nous sommes plus forts ENSEMBLE, rejoignez le syndicat majoritaire du 1er degré en France et en Eure-et-Loir.
Je clique, je me syndique

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir , tous droits réservés.