www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : CAPD  / CAPD 2017-2018 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
13 mars 2018

CAPD du 13 mars 2017

Trois points principaux étaient à l’ordre du jour de cette CAPD.

En préambule nous avons fait une déclaration préalable sur les permutations, les RASED et le CAPPEI.

PDF - 375.5 ko
déclaration 13 mars 2018

Vos élus à la CAPD : Céline Prier-Chéron,Olivier Thomas, Pascale Dunoyer, AnaÏs Jégouzo, FrançoiseChabal et Jean-Christophe Rétho.

Départs en stage CAPPEI :

L’IA a présenté les besoins (postes vacants cette année) :

  • ULIS : 18 dans le 1erdegré et 5 dans le second degré
  • UE : 35
  • RASED E : 5 +2
  • RASED G : 5
  • Segpa : 10
  • EREA : 16

    L’IA nous a informés d’une possibilité de10départs, 4 ULIS, 2IME-UE, 2 RASED Péda, 1 RASED Rela, 1 EGPA.

30 dossiers ont été déposés, 2 en EGPA, 13 en IME-UE (dont4avis défavorable), 12 en RASED Pédagogique (dont 4avis défavorables), 7 en RASED relationnel (dont 1 avis défavorable), 11 Ulis (3 avis défavorables).
Les délégués du personnel du SNUipp ont eu un échange avec l’administration sur les avis apportés par la commission et le fait que la formation doit apporter des éléments pour gommer les hétérogénéités des collègues vis-à-vis de l’exercice dans l’ASH.

Rappel du barème :

  1. Ancienneté de la demande (avec un avis favorable)
  2. AGS

Liste établie parl’IA :

  • OptionULIS :Bernardin Sophie,Bourolleau Magali, Coridon Lydie, Drouin Camille
  • OptionEGPA :Dupont Fabien
  • OptionRASED Pédagogique : Soret- Bouville Isabelle, Viau Dorothée
  • Option RASED Relationnelle : Desgranges Hervé
  • Option IME-UE : Lacoquelle Hélène, Nunes Nogueira Amélie

Pour certains collègues ayant demandé plusieurs options, c’est le barème puis l’ordre des vœux qui a été pris en compte.

Départs en congés formation :

2 collègues avaient déposé une demande de congé formation pour l’an prochain.

Une demande a reçu un avis défavorable car ne rentrant pas la reconversion professionnelle.

  • Céline Taillebois obtient son congé formation.
  • Marie Pierre Veyret poursuit son congé formation.

Nous avons eu un échange avec le DASEN sur le peu de demandes de ce type de congé. La non connaissance ou publicité qui en est faites, ainsi que l’éloignement géographique des lieux de formations ont été évoqués.

Temps partiels :

Toutes les demandes sont acceptées. Avec 236 demandes enregistrées à ce jour, cela représente 70.8 ETP

Les demandes se répartissent comme suit :

131Demandes de droit105Demandes sur autorisation
50%45demandes
75%82demandes
80%89demandes

Les demandes qui arriveraient jusqu’au 31 mars seront normalement prises en compte. Passé ce délai, elles devront être exceptionnelles.

10 collègues ayant sollicité un temps partiel sont actuellement TR, dont 6 pour des temps partiels de droit. Si à l’issue de la première phase du mouvement, s’ils sont maintenus sur leur poste de TR, il leur sera proposé une affection à l’année compatible avec leur temps partiel.

Questions diverses :

PES :

  • 4 démissions depuis la rentrée de septembre.
  • 23 ont bénéficié d’un accompagnement individualisé.
  • 13 Mises en alerte : dont 6 issus de la LC, 2 PES en renouvellement. 4 sont en très grande difficulté et pour lesquels un changement de support a été proposé.

Concernant 2018, l’Eure-et-Loir devrait accueillir une soixantaine de stagiaires comme cette année avant le recours à la Liste Complémentaire. Cela pourrait avoir une incidence sur l’équilibre poste personnel à la rentrée.

Blocage des postes PES

À la demande du SNUipp-FSU, le Dasen revient sur le blocage du poste 929 (ECOLE MATERNELLE PUBLIQUE FRANCOISE DOLTO - NOGENT LE ROTROU–ENSEIGNANT - CLASSE PREELEMENTAIRE).

Les services adresseront un mail aux écoles sur ce sujet dans la journée

Décharge de direction des écoles2 et 3cl.

Des écoles nous ont faits remonter des difficultés dans la mise en place effective des 10 journées de décharges de directions.

Les remplacements prévus dès la rentrée, ne sont pas toujours effectifs pour diverses raisons.

Même si en général un rattrapage est fait, la gestion du temps de décharge peut être compliquée pour les directeurs concernés.

L’IA nous a confirmé avoir un regard sur ces dysfonctionnements, mais ne souhaite pas faire un état des lieux dans les circonscriptions.

Si vous êtes dans cette situation faites nous remonter les éléments.

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir , tous droits réservés.