www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

10 février 2007

8 février 2007 : Les enseignants des écoles mobilisés

Une grande journée d’action !

Au niveau national comme dans le département, le 8 février aura été une réussite. Plus 1000 manifestants dans les rues de Chartres pour dire non à toutes les régressions dans la fonction publique. Une grève suivie à plus de 50% dans l’Éducation Nationale.


Le SNUipp demande au ministère d’entendre la volonté des enseignants et de répondre à leur exigence de revoir le budget 2007. L’insuffisance des dotations de postes se traduit par une augmentation des effectifs : par exemple l’Inspection Académique supprime un poste pour 300 élèves supplémentaires dans le territoire de Belfort, 3 postes pour 300 élèves supplémentaires dans le Doubs, 4 postes pour 82 élèves dans le Jura, 5 postes pour 35 élèves supplémentaires dans les Vosges, ….

La scolarisation des enfants de deux ans en maternelle est également remise en cause : ainsi dans le Morbihan ou dans la Loire, l’Inspection Académique annonce 54 fermetures de classes maternelles pour 5 ouvertures de classes. Dans l’académie d’Orléans-Tours des stages de formation continue sont annulés ….

Comme les autres fonctionnaires les professeurs des écoles exigent une autre politique de l’emploi public.

Exaspérés par les remises en cause régulières de leur identité professionnelle, les enseignants des écoles se sont également mobilisés pour leurs salaires et leurs conditions de travail.

Assurer la réussite des élèves nécessite d’autres mesures : baisse des effectifs par classe, meilleure scolarisation des élèves en maternelle, développement de la formation continue et de l’accompagnement des équipes, remplacement,…

Le SNUipp demande au Ministre d’ouvrir des discussions pour améliorer les rémunérations et les conditions de travail (travail en équipe, temps de concertation …).

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir , tous droits réservés.