www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : CAPD  / CAPD 2017-2018 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
24 septembre 2018

Compte rendu CTSD 24 septembre 2018

L’Inspecteur d’Académie a présenté les réajustements de rentrée réalisés lors des groupes de travail des 22 juin, 30 août et 6 septembre. Aucune modification n’a été actée.

Lors de ce CTSD le SNUipp-FSU, en s’appuyant sur la déclaration préalable, a souhaité interpeller l’IA sur quelques points : les évaluations CP/CE1, les plus de maîtres que de classes, les moyens de remplacement la direction et le fonctionnement de l’école et évidemment les nécessités d’ouverture de rentrée.

Voici les points qui ont donné lieu à un échange plus important entre le SNUipp-FSU et le DASEN.

Ouvertures de rentrée :

Le SNUIpp-FSU a rappelé son opposition aux fermetures de rentrée, il a indiqué que l’ensemble des mesures réalisées devaient passer par un temps d’échange dans un groupe de travail. Le travail avec les collectivités est une chose, cependant il est important que les élus des personnels puissent effectuer un retour en direction des écoles visées par une fermeture de juin afin qu’elles puissent donner des arguments.
Le SNUipp a lors des différents groupes de travail présenté toutes les situations d’écoles lui ayant donné des éléments. Il ne lui appartient pas de déterminer les ouvertures légitimes ou pas.

Plus de maîtres que de classes :

Nous avons rappelé que les PDMQDC avaient été supprimés dans les écoles avec cp/ce1 dédoublés. L’IA a indiqué que, selon lui, les dispositifs multiples n’avaient pas lieu d’être dans ces écoles. Par contre, il a indiqué ne pas vouloir, supprimer les maîtres supplémentaires ailleurs que dans l’éducation prioritaire.

Évaluations CP/CE1 :

Dans le contexte actuel de passage des évaluations nationales pour les élèves de CP et CE1, le SNUipp-FSU a rappelé que les enseignants sont des professionnels concepteurs et formés et qu’ils doivent rester maîtres du choix des outils et des démarches dans le cadre institutionnel des programmes. L’IA a vanté les mérites de ces évaluations, qui selon lui, sont un outil au service des enseignants. Le SNUipp-FSU28 s’est adressé récemment aux écoles afin de les accompagner dans l’expression qu’elles pourraient avoir sur ces évaluations nationales. Il soutiendra les collègues et les écoles qui souhaitent faire remonter leurs désaccords.

Conventions ruralité :

L’IA a rappelé qu’il n’avait pas prononcé de fermetures à la rentrée, malgré les occasions qui se présentaient à cette période. Face aux questions d’organisation du territoire complexes dans le milieu rural, il n’exclut pas de faire signer des conventions dans le monde rural. Ces conventions consisteraient en une promesse de non-fermeture pour une durée de trois ans, en échange de réflexions et d’efforts de regroupement de la part des municipalités.

Evolution des effectifs des écoles en cours d’année :

Certaines écoles du département connaissent une évolution importante de leurs effectifs. Si ceux-ci continuaient à progresser au cours de l’année, il est important de nous faire remonter ces éléments afin de préparer la carte future, et si cela nécessite un examen exceptionnel, d’accompagner les écoles dans leur demande d’ouverture en cours d’année.

Rappels des mesures :

Ouvertures

Maternelles
• Aunay-sous-Auneau
• Dreux – Victor Hugo
• Dreux – Condorcet
• Senonches – Les Vallées
• Saint-Denis-les-Ponts – Robert Desnos

Élémentaire
• Béville-le-Comte – Les champs dorés
• Nogent-le-Rotrou – Jean Macé
• Mainvilliers – primaire Hugo-Zola

Fermetures de classes maternelles prononcées en juin 2018
• Dreux – Alphonse Daudet
• Chartres – Marie-Pape Carpantier
• Brezolles – J. Desforges


Décharge de direction suite aux mesures

Statutaires

• Aunay-sous-Auneau – maternelle. Suite à l’ouverture : +0,25
• Senonches – maternelle Les Vallées. Suite à l’ouverture : +0,25
• Chartres – maternelle Marie-Pape Carpantier. Suite à la fermeture : -0,25

Exceptionnelles
• Anet – prim Jean Goujon
• Chartres – Maurice Carême Elem
• Chartres – Marie-Pape Carpantier Mat
• Châteaudun – J. Macè Élem.
• Châteaudun – J. Prévert Mat.
• Châteaudun – Pierre et Marie Curie Elem
• Dreux – Berthelot Mat.
• Dreux – H. Boucher Mat.
• Dreux – Condorcet Mat.
• Dreux - Gambetta Élem.
• Dreux – Mendès-France Élem
• Dreux – J. Zay Élem
• Dreux – B. Rabier Mat
• Dreux – St Exupéry Mat
• Dreux – Dr Semmelweis Mat
• La Loupe – R. Garros Élem
• Le Coudray – Jules Verne Elem
• Lucé – Mendès-France Elem
• Orgères-en-Beauce – Prim
• St Rémy-sur-Avre – La Vallée Élem
• Vernouillet – G. Philippe Élem

Postes de TR

• Jallans – Prim
• Souancé-au-Perche – Prim

Ces deux postes de TR ont été créés pour couvrir les décharges de direction des écoles de moins de 3 classes. En effet, dans les circonscriptions de Châteaudun et Nogent-le-Rotrou, les 80% ne suffisent pas à couvrir tous les besoins de décharges pour ces directeurs.

Autres supports

• Poste pour l’accueil EFIV (enfants de familles itinérantes et de voyageurs) : +0,50
• Poste de direction – IME Antoine Fauvet – Nogent-le-Rotrou : -1
• Poste D – IME Antoine Fauvet – Nogent-le-Rotrou : +1
• Poste formateur « Mathématiques : +0,50

Vote des représentants de personnels sur les réajustements de rentrée :

• Pour : 0
• Abstention : 0
• Contre : 10 (6 FSU, 2 SE-UNSA, 1 FO, 1 SGEN-CFDT)

Pour la FSU, les moyens restent malheureusement trop insuffisants et rendent les conditions de travail des enseignants difficiles.

Vos délégués du personnel : Pierre Licout, Julien Jaffré, Christian Guérin, Clémentine Ingold, Olivier Thomas et Anaïs Jegouzo

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir , tous droits réservés.