www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
24 janvier 2019

CTSD du 24/01/2019

2COMPTE RENDU CTSD 24 JANVIER 20192


CARTE SCOLAIRE 2019 : LE COMPTE N’Y EST PAS

Le comité technique paritaire s’est tenu cet après-midi à la suite de la réception des délégations le 14 janvier et du groupe de travail du 21 janvier.
Le SNUipp FSU a lu sa déclaration préalable qui reprenait les points forts de la carte scolaire pour la rentrée prochaine au regard des éléments de préparation transmis par l’administration et recueillis dans les délégations ainsi que dans les réunions d’école qui se sont tenues.

Tous les nouveaux éléments qui seraient susceptibles de faire évoluer la situation de votre école doivent nous être communiqués avant jeudi prochain.

PDF - 184 ko
decla ctsd 24 janvier 2019

L’administration a présenté l’ensemble des mesures qu’elle souhaitait faire. Des réponses, certes encore insuffisantes ont été apportées par l’administration, suite à nos interventions pour prendre en compte la réalité de certaines communes et ne pas opérer une fermeture en se basant uniquement sur des seuils indicatifs.
Nous sommes ré intervenus systématiquement sur chacune des situations (ouvertures et fermetures) pour laquelle l’administration n’avait pas révisé son jugement.

Le détail des mesures a été envoyé par mail aux écoles et aux syndiqués


Dédoublements :
Cette année, il restait à effectuer les dédoublements des CE1 en REP ainsi que des ajustements de dédoublements en CP et CE1 en Rep et REp+. Ces mesures se sont faites en respectant une moyenne inférieure à 25 pour les niveaux restants. Ces dédoublements peuvent avoir aussi une incidence sur le volume de décharge.

Ash : Beaucoup de changements sur les structures des postes semblent annoncés sur le département depuis quelques temps (DAME, fonctionnement des ulis…), nous avons rappelé que ces changements ne peuvent pas se faire sans décisions prises dans le cadre des instances paritaires. L’IA nous rejoint sur la nécessité d’une adéquation entre l’intitulé des postes et leurs fonctionnements. Elle précise que les dispositifs expérimentaux ne peuvent s’engager sans cadre connu de tous.


Opérations ultérieures :
L’IA, devançant notre question, a pris l’engagement de ne pas prononcer de fermeture à la rentrée de septembre.

Ouvertures non réalisées : Nous avons insisté très fortement sur la nécessité de suivre les évolutions dans certains secteurs où les élèves pourraient arriver massivement au cours de l’année scolaire 2019/2020 et pour lesquelles les écoles ne pourront pas fournir le nom des inscrits d’ici la fin juin. Faites nous part de vos évolutions d’ici la fin de l’année scolaire.


Fermetures confirmées :
Faites nous part de vos évolutions d’ici la fin de l’année scolaire.


Remplacement et formation :
Dans le cadre de cette carte scolaire, aucun moyen de remplacement n’a été créé (ni enlevé, heureusement !). Nous avons rappelé qu’au-delà des nécessités de remplacement, remplacement et formation étaient intimement liés.

Direction d’école : L’administration n’a voulu prendre aucune mesure, se retranchant derrière le fait que l’ensemble des demandes n’était pas encore parvenu, mais également parce que des modifications nationales pourraient intervenir. Nous avons précisé que ces demandes étaient des demandes d’écoles, permettant de maintenir des équilibres parfois fragiles. L’IA a précisé que les informations seraient données avant les opérations de participation au mouvement.

Les représentants des personnels ont voté à l’unanimité contre cette carte scolaire (rappel : 7SNUipp-FSU, 2 SE Unsa, 1 FO). Le comité technique devra donc se réunir à nouveau jeudi prochain 31 janvier.

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir , tous droits réservés.