www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

5 avril 2007

Les infos de la semaine 14

Dernier jour :

Non, ce ne sont pas les soldes, mais ce soir, jeudi 5 avril, minuit, il sera trop tard !!!

C’est le dernier jour pour saisir vos vœux pour le mouvement départemental.

Vous recevrez dans votre boîte i-prof la confirmation de votre saisie.

Pensez à nous faire parvenir la fiche syndicale de contrôle, contenue dans le dernier (regards sur) ou télé chargeable sur : http://28.snuipp.fr/IMG/pdf/fiche_controle_mvt.pdf

 

L’autre date à enregistrer :

Exeat/ineat, c’est avant le 16 avril que les demandes doivent parvenir à l’Inspection académique.

Toutes les infos et les modèles de lettres sur :

http://28.snuipp.fr/spip.php?article322

 

L’analyse de la semaine :

Une première analyse des résultats des permutations informatisées au niveau national nous laisse quelque peu dubitatif sur l’objectif affiché de 80% de satisfaction pour les rapprochements de conjoints. Quand le Ministère a décidé de changer le barème des permutations, le SNUipp a contesté la méthode et la précipitation : pas de concertation, pas de bilan des mutations des années passées, pas d’analyse fine des difficultés de certains départements, pas de simulations, …

Le résultat global fait apparaître que 63,66% des rapprochements de conjoints ont eu satisfaction. C’est plus qu’en 2006 (57,33%), mais il faut intégrer le fait que sont intégrés dans ce pourcentage les vœux obtenus sur des départements limitrophes. Si l’on se contente d’observer le 1er vœu, le résultat passe à 60,16%(inférieur à 2004 et 2005). On est bien loin des 80% ! On peut donc légitimement s’interroger sur l’intérêt de la précipitation !!

Le taux général de satisfaction est de 41,26% (40,21% en 2006, 42,74% en 2005, 45,76% en 2004). L’amélioration de la situation des uns s’est donc faite au détriment de celle des autres.

Les statistiques pour l’Eure-et-Loir :

Rapprochements de conjoints : 78 demandes, 43 mutations (55,13%)

Bilan total sortants: 260 demandes, 74 mutations (28,46%)

Bilan total entrants : 114 demandes, 53 mutations (46,49%)

 

La déclaration de la semaine :

On croyait qu’il allait dans le mur ! Erreur, il semble bien que ce soit le mur qui lui soit tombé sur la tête ! De Robien creusait un sillon qui ressemblait à une tranchée, maintenant, il creuse la tombe de l’école publique !

Lors du Conseil Supérieur de l’Éducation du 2 avril, lAres de la rue de Grenelle a mis à l’ordre du jour des questions aussi essentielles que les modifications des programmes de l’école primaire ! Non content de vouloir faire passer en force ses réformes, il raye simplement d’un trait de plume ce qui fait l’École aujourd’hui. Disparue en effet le référence à la loi d’orientation de 1989, qui entre autre mettait en place la notion de cycles !

Le SNUipp juge inacceptable la méthode utilisée par le ministère : contrairement à 2002, les enseignants des écoles n'ont pas été impliqués dans le processus de modification des programmes. Il n'y a d'ailleurs eu aucune évaluation des programmes de 2002. En outre, le Ministre montre son mépris des personnels, du travail réalisé dans les classes, du point de vue des formateurs et des chercheurs. Il confirme sa conception du dialogue social : aucune concertation avec les représentants du personnel, passage en force de ses lubies, modifications importantes au dernier moment, travail dans l'urgence.

Lire les déclarations : http://28.snuipp.fr/spip.php?article324

 

Le nombre de la semaine : 15

C’est le nombre ridiculement petit de collègues qui pourront intégrer la hors classe du corps des PE à la rentrée prochaine.

En l’absence de connaissance du contingent, la CAPD du 15 mars dernier avait procédé au classement suivant leur barème des collègues entre le 7è et le 11è échelon. Au vu des départs à la retraite, il semblerait que l’on puisse intégrer le 20è collègue de la liste.

Le ratio retenu par le Ministère pour répartir les contingents départementaux est de 1,15 !!! On est loin des 15% annoncés lors de la signature du protocole portant création du corps des PE !

Les signatures de protocoles n’engageraient donc pas toutes les parties ??

Certes, celui-là, le SNUipp ne l’avait pas signé, mais en la matière, ne serions-nous pas à même de constater un service non fait !

 

La paperasserie de la semaine :

Toutes les écoles ont été destinataires d’une circulaire de l’IA sur la poursuite de la scolarité à l’école primaire. Il est fait état de la nécessité  d’informer, par écrit, toutes les familles, sur les conditions de poursuite de la scolarité, avant le 7 mai.

Il nous apparaît que cette somme supplémentaire de travail ne se justifie aucunement. En conséquence, nous invitons la profession à ne remplir le formulaire que pour les propositions de maintien et en prenant toutes les précautions nécessaires compte tenu de la date très précoce de l’information. Beaucoup de choses peuvent encore évoluer chez nos élèves entre mai et juin.

 

Les rendez-vous à retenir :

Mardi 1er mai : Pour le progrès social (emploi, salaires, services publics, retraites, code du travail, …)

Il y aura probablement des rassemblements à Dreux et Châteaudun, nous vous tiendrons informés.

MANIFESTATION UNITAIRE

CGT – UNSA – Solidaires - FSU

Mardi 1er MAI

10 H 30 place des Halles à Chartres

 

Jeudi 10 mai : Congrès départemental du SNUipp. Tous les adhérents à jour sont invités à participer aux débats. Un modèle de convocation vous est parvenu dans le (regards sur n°35). Un coupon d’inscription à retourner au SNUipp.28 est joint à l’envoi des cartes syndicales et des justificatifs pour les impôts qui partent cette semaine.

 

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir , tous droits réservés.