www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression
17 janvier 2020

Comité de suivi de la Direction d’école

Suite au suicide de Christine RENON, le Ministre Blanquer a fait quelques annonces de mesures d’urgences : 1 journée de décharge supplémentaire d’ici fin décembre, des réunions de directeurs sous l’égide des IEN, la fameuse enquête en ligne et la mise en place de comités de suivi départementaux.


Dans le département
, suite aux temps d’échanges organisés par les IEN, un comité de suivi de la situation de la direction de l’école s’est tenu, en notre présence, le 19/12/2019 à l’IA durant près de 2 heures.

Fort des remontés des différentes réunions avec les IEN, des contact réguliers avec les écoles et du travail mené dans département et au niveau national par le SNUipp nous avons relayé et défendu les attentes de la profession quant à la direction et au fonctionnement de l’école.

S’il en été besoin les résultats de la consultation du Ministère pointent les mêmes éléments.

Résultats de l’enquête en cliquant ici.

Premier point abordé, et qui ne surprendra personne, la question du temps. L’administration semble consciente notamment du manque de temps. La dégradation du climat scolaire est un des éléments qui a conduit à un travail administratif de plus en plus chronophage, diminuant en particulier la part du temps consacré à l’animation de l’équipe.

Par ailleurs, la mise en place de nouvelles missions autour du PPMS, d’Affelnet, sollicitations institutionnelles plus nombreuses se sont faites sans compensation.


Nous avons évidemment mis en avant la nécessité de temps de décharge supplémentaire, de moyens de secrétariat et de reconnaissance financière et sociétale.

Enfin, nous avons évoqué, les situations nombreuses de charge de travail accrue dues à la mise en place de l’école inclusive à marche forcée et celles relatives aux élèves dits hautement perturbateurs (avec ou sans mise en place de dispositifs de régulation scolaire).
La réduction incessante des structures de soin et l’éloignement de plus en plus grand des dispositifs médicaux exigent des écoles du temps supplémentaire de gestion des problèmes avant de pouvoir trouver des solutions. Nombre d’écoles et donc de directeurs sont aujourd’hui en souffrance réelle et au bord de l’asphyxie face à ces situations.

Nombre de ces questions réclament des réponses nationales, dans le cadre de ce comité de suivi départemental, les réponses resteront évidemment des aménagements pour lesquelles le département est en capacité d’agir.

Aussi un nouveau toilettage des envois mails (le dernier remonte aux réunions engagées lors de la simplification administrative), la refonte du dossier de la direction de l’école sur le site de la dsden28 sont des chantiers prévus, tout comme la réflexion autour de dispositifs pratiques de formation dans le cadre des réunions des directeurs.

Pour autant, il nous semble primordiale d’investir tous les lieux de réflexion.

 Aussi nous participerons aux différents groupes de travail à thème proposés en fin de réunion par la DASEN :

1) Communication et simplification des tâches

2) Applications numériques du directeur d’école

3) Temps de travail et mission des directeurs

4) École inclusive


Les prochaines réunions sont programmées autour de ces 4 thématiques les 24, 28 et 30 janvier.


Afin de préparer au mieux cette réunion, nous vous proposons de nous rencontrer :

 

le lundi 20 janvier de 17h à 18h à la maison des syndicats à Chartres.<

/souligne>
[
/rouge]

La participation du plus grand nombre à cette réunion est importante, si vous ne pouvez y participer physiquement, faites nous remonter par mail vos constats, remarques ou propositions.

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir , tous droits réservés.