www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : CARTE SCOLAIRE  / 2020-2021 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression
23 mars 2020

NE NOUS METTONS PAS EN DANGER POUR UNE PHOTOCOPIE

Les écoles viennent d’être destinataires d’un nouveau message de l’administration (via les IEN).
Ce message contient 3 points :
1-Extension du dispositif exceptionnel d’accueil aux enfants des personnels de l’aide sociale à l’enfance dépourvus de solution de garde.
2-Remise des documents pédagogiques aux familles dépourvues de solution numérique.
3-Mobilisation des personnels de santé du ministère

Nous pouvons comprendre les besoins d’accueil des personnels de la protection de l’enfance, les inégalités sociales se creusent avec le confinement et les situations d’urgence doivent pouvoir être traitées.
L’Inspection Académique contactée à l’instant n’est pas en mesure de nous informer sur le recensement des enfants concernés (ni en nombre, ni en procédure de recensement).
Nous avons de nouveau insisté sur le besoin de plus en plus criant de permettre des conditions d’accueil garantissant sécurité (personne tout seul) et sanitaires (demande de matériel au-delà des seuls gestes barrières). Pas de réponse !!!

En ce qui concerne le 2nd point

PNG - 16.7 ko

  Pour le SNUipp FSU28 c’est NON !
La crise que nous vivons est une crise sanitaire pour laquelle le message des soignants est clair : « RESTEZ CHEZ VOUS »
PERSONNE NE DOIT SE METTRE EN DANGER ET METTRE EN DANGER LES AUTRES POUR UNE PHOTOCOPIE.

Depuis une semaine, les enseignants de ce département (comme partout en France) travaillent sans relâche pour maintenir un lien avec les familles. Chacun a su trouver les solutions pour rester en contact avec ses élèves et notre hiérarchie doit nous faire confiance en la matière.
Car il n’est pas question de continuité pédagogique comme l’affirme notre Ministre. Car dire cela, c’est dire que nous pourrions poursuivre les apprentissages scolaires et suivre la progression des programmes, comme si rien n’avait changé. Eh bien, non, Monsieur Blanquer et les parents de nos élèves s’en rendent compte depuis cette semaine, l’enseignement est un métier qui se fait, en présentiel, aborder de nouvelles connaissances nécessitent des échanges, des pratiques pédagogiques… qui ne peuvent se faire que dans une classe. Alors pour ne pas mentir aux parents, il nous faut parler de la mise en place d’une forme de « continuité scolaire » permettant de garder le lien avec les élèves et leurs familles. Mais pas plus.

  Le SNUipp FSU 28 appelle chacun à ne pas se rendre dans les écoles pour distribuer des photocopies.

23MARS : COURRIER DE L’INTERSYNDICALE A BLANQUER

PDF - 167.3 ko
23mars-courrier_ducvdf

Nous continuons notre travail et avons besoin de toutes vos remontés du terrain

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir , tous droits réservés.