www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : CARTE SCOLAIRE  / 2020-2021 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression
31 mars 2020

CARTE SCOLAIRE : des précisions

Carte scolaire : des précisions

Lors de son intervention d’hier au JT de 13h, le Ministre Blanquer a officiellement suspendu toutes les opérations de carte scolaire pour le 1er degré.

Les informations dont nous disposons actuellement sont :

  • Le ministère a obtenu des assurances pour pouvoir faire moins de fermetures, donc une « enveloppe » de postes supplémentaires pour prendre en compte le caractère exceptionnel de la situation que nous vivons et permettre de revoir l’équilibre ouvertures / fermetures en milieu urbain.
  • Il y aura donc révision des opérations de carte scolaire. A ce jour, malgré nos contacts avec l’Inspection académique nous n’avons pu obtenir aucun élément actualisé au niveau départemental.
  • Le ministre s’est engagé à ne faire aucune fermeture de classe en milieu rural sans l’accord du maire. Après contact avec le cabinet du Ministre : pour le ministère, la définition du rural s’applique à toutes les communes de moins de 5 000 habitants. L’ensemble des maires de ces communes doit être saisi par le DASEN en cas de fermeture prévue dans le cadre des opérations de carte scolaire.

Pour notre département 24/43 écoles visées par des fermetures sont dans les communes de moins de 5000 habitants !

  • Dans les annonces du ministre il n’y a pas de dotation fléchée pour les zones d’éducation prioritaire, écoles qui pourtant seront particulièrement touchées par le creusement des inégalités scolaires

Pour la rentrée, il s’agira de débloquer des moyens supplémentaires pour alléger les effectifs, développer les RASED et les maîtres supplémentaires, et ce dans toutes les écoles, afin de reconstruire ce que cette crise sanitaire aura chamboulé et s’attaquer franchement aux inégalités.

Pour le SNUIPP et la FSU 28 qui sont intervenus dès le début et à de multiples reprises auprès de la Rectrice, de l’IA et du Préfet, c’est une première réponse mais qui en appelle d’autres !

A tous les étages, ministère, rectorat, département, nous y avons beaucoup contribué et nous en réjouissons pour l’ensemble des écoles. Si personne ne sait quand et comment nous reviendrons à la normale, nous tenons à réaffirmer que la profession et ses représentants sauront faire face de manière toute aussi solidaire et professionnelle qu’actuellement. Et il faudra aussi que le ministre et notre hiérarchie locale associent tout le monde. Et en deux mots, pour que ce soit clair , “qu’il nous fasse confiance”.

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir , tous droits réservés.