www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
23 août 2007

Ineat exeat lettre au recteur


Syndicat  National  Unitaire

des Instituteurs, Professeurs d'Ecole et Pegc

 ACADEMIE D’ORLEANS-TOURS

CHER – EURE-ET-LOIR – INDRE – INDRE-ET-LOIRE – LOIR-ET-CHER - LOIRET

Le 13 juillet 2007

A Monsieur le Recteur de l’Académie Orléans-Tours.

Monsieur le Recteur,

Après la réponse que vous nous avez adressée le 3 juillet dernier et notre rencontre avec Monsieur Courseaux le 11 juillet, nous avons souhaité revenir vers vous au plus vite et cela dans la perspective de la prochaine rentrée.

Lors de notre entretien avec vos services, nous avons mis en évidence les situations individuelles fragilisées aussi bien sur le plan familial que professionnel, d’un certain nombre de nos collègues souhaitant muter au sein de notre Académie.

Nous avons aussi redit notre certitude sur l’état déficitaire de notre Académie, situation très différente de celle constatée l’année dernière à la même époque.

Notre Académie devra donc rapidement faire appel aux candidats du CRPE classés sur la liste complémentaire.

Nous avons également mis en lumière un fonctionnement très inéquitable des mutations manuelles. Des collègues pouvant muter au sein de notre Académie à la limite des convenances personnelles, d’autres parents de plusieurs enfants ne le pouvant pas ! Nous pensons que les mutations manuelles pourraient et devraient réguler en partie les résultats de l’opération nationale de permutations informatisées. Nous soulignons surtout ici les cas de plusieurs de nos collègues enseignants dans les départements d’Eure-et-Loir et du Loiret.

Nous partageons les préoccupations de nos Inspecteurs d’Académie, nous ne réclamons pas qu’un département soit vidé mais nous soutenons l’idée qu’il est possible et souhaitable, en terme « d’efficacité économique » et « d’efficacité pédagogique », de trouver un moyen terme. Autrement dit, dans la période de rentrée et dans les semaines qui suivent de répondre positivement aux demandes prioritaires en envisageant en même temps les recrutements sur liste complémentaire et leurs affectations dans nos départements.

Nous interviendrons dans ce sens, auprès de nos Inspecteurs d’Académie, lors des CAPD de rentrée et nous souhaitons Monsieur le Recteur que vos directives aillent dans ce sens. Il s’agit bien de permettre au plus grand nombre de nos collègues de concilier vie familiale et vie professionnelle pour donner ainsi à leurs élèves la meilleure qualité du Service Public d’Éducation Nationale.

Nous vous prions, Monsieur le Recteur, de recevoir nos salutations respectueuses.

le SNUipp de l’Académie Orléans-Tours

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.