www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Publications  / (regards sur) 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
30 août 2007

Regards sur 38 | Septembre 2007

EDITO

RÉ-ACTIONS !

Les congés ont pris fin.La rentrée scolaire est là, ou même pour certains est déjà derrière nous.

Les mois de juillet et d’août ont été marqués par un déchaînement médiatique autour de ce qui est appelé « l’hyper présidence ».

Ne nous laissons pas tromperpar toute cette agitation. Les mauvais coups pleuvent pour les classes modestes et moyennes.

Les mesures décidées par le gouvernement, sous tutelle du Président de la République, sans consultation de la représentation nationale, servent les plus riches aux dépends des plus pauvres et des plus modestes.

Le financement des cadeaux fiscaux semble déjà décidé. La chasse aux fonctionnaires est ouverte et ce ne sont pas les mesurettes annoncées qui vont inverser la tendance. L’École va en faire lourdement les frais ! 11000 suppressions de postes dès 2008, après les milliers de 2007 et en attendant la suite.

Le Premier Ministre fait « élément décoratif » dans le paysage, le Gouvernement semble juste chargé de suivre les injonctions du Président de la République, l’Assemblée Nationale n’est ni consultée ni informée des décisions qui vont nous être imposées. C’est très grave ! Le contenu de ces mesures l’est au moins autant ! Le fait de s’y attendre ne les rend pas moins douloureuses !

La fiscalité, la protection sociale, avec la franchise minimale imposée à tous, la Fonction Publique, saignée à blanc, les salaires, les mesures inhumaines en matière de droit d’asile et de traitement des dossiers individuels ont fait l’actualité de cet été et sont traités dans ce bulletin.

Oui, les vacances sont bien terminées et le retour est très difficile.

Nous allons retrouver nos élèves, encore plus nombreux cette année que la précédente, une fois encore, sans que les moyens n’aient accompagné cette augmentation.

Les dossiers fondamentaux de l’an passé n’ont pas bougé d’un iota : les EPEP, le fonctionnement et la direction d’école, la mise en place de Base-élèves, ce logiciel de contrôle et de centralisation des élèves, infiltré par des éléments extérieurs à la fin de l’année dernière, et bien sûr le suivi des élèves en difficulté, l’accueil des élèves handicapés, les effectifs, les PPRE, …

Dès cette semaine, plusieurs rendez-vous sont programmés avec l’Administration.

Le Ministère, le Gouvernement, le Président doivent savoir que notre profession est attachée à l’école et qu’elle n’entend pas se laisser faire.

La commission chargée de « plancher » sur la revalorisation du métier d’enseignant risque fort d’accoucher d’une souris.

Nous devons donc réagir et agir sans atermoiement, sans hésitation.

Nos salaires, nos conditions de travail, nos droits, les conditions de scolarisation de nos élèves en dépendent.

C’est de notre responsabilité.

Dans ce contexte, il est fondamental de renforcer le syndicat, avec lequel on peut agir pour se défendre.

C’est tous ensemble qu’on améliorera la situation.

A tous, BONNE RENTRÉE !

Champhol, le 28 août 2007

Le Secrétariat départemental

 

158 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU.28- 3 rue Louis Blériot - 28300 CHAMPHOL

tel : 02.37.21.15.32 / Fax : 09.72.47.25.65 Email : snu28@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.

Afficher SNUipp-FSU 28 sur une carte plus grande