www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression
18 septembre 2020

Conseil formation

JPEG - 64.4 ko

Ce jeudi 17 septembre se tenait le conseil formation durant lequel les points suivants ont été abordés.

Formation longue ASH :

Cette année 13 collègues partent en formation CAPPEI : si on peut se réjouir de cette augmentation du nombre de départ en formation, elle ne reflète en réalité que le retard que nous avions par rapport aux autres départements de l’académie. Notre département a besoin de personnels spécialisés, formés pour venir renforcer les rangs des collègues déjà sur le terrain.

Stages à candidature individuelle :

La parution du plan de formation ainsi que les modalités d’inscription aux stages de formation à candidature individuelle seront envoyés via la lettre info de l’inspection. L’attribution des stages se fera en fonction du barème des candidats et du nombre de places disponibles.
Compte tenu de la situation sanitaire, un point hebdomadaire sur le remplacement est fait : en fonction de l’état du remplacement sur le département, les stages seront maintenus ou non.


Formations des directeurs :

Pour faire suite aux différents groupes de travail menés au sein du département et suite à la circulaire concernant la direction d’école, différents types de formations pourront être proposés aux directeurs en fonction de leur situation :

  • Statutaire : concerne les faisant fonction de l’année dernière en poste de direction cette année et les nouvellement nommés à titre définitif pour la rentrée 2020 2021 : une semaine de préparation à la prise de fonction, une semaine de décharge à la prise de fonction, une semaine de formation en novembre ou janvier.
  • 12h de formation en circo (extraits du plan de formation) et présenté en plan d’animation pédagogique
  • Formation continue : 4 jours proposés aux directeurs dont 2 en partenariat MGEN. Sur inscription individuelle.

Pour le SNUipp-FSU28 les demi-journées d’information ou réunion de directeur de rentrée ne peuvent pas être considérées comme des journées de formation entrant dans le cadre des 2 journées. C’est tout au plus de l’information mais pas de la formation !

Pour l’administration c’est une première réponse à la demande ministérielle : la proposition de formation pourra évoluer par la suite.

Les animations pédagogiques :

Chaque enseignant devra choisir 2 modules : un en maths et un en français.
Certains publics désignés ou volontaires pour participer au plan maths ou français avec des formations d’école n’auront à choisir qu’un module.
L’objectif, à terme pour l’administration, est que l’ensemble des enseignants, des équipes, des écoles du département puisse bénéficier du plan de formation de maths.

Pour les modules hors accompagnement plan français ou maths, les formations auront lieu principalement en distanciel (6h sur 9h) et 3h sur site école. Ce choix a été fait suite à la situation sanitaire, afin d’éviter les rassemblements. Nous sommes intervenus à ce sujet. Bien que conscients des conditions sanitaires, la formation en présentiel avec des échanges entre pairs nous paraît être le plus formateur.
Le programme devrait également arriver dans les boites mail via la lettre d’info.

Formation des AESH :

La réflexion autour de la formation des AESH s’oriente vers une formation de 2 x 6h en distanciel via magistère ainsi que 3h dans les PIAL de rattachement avec une intervention de l’enseignant référent.

Bilan PES

L’année dernière le département a accueilli 84 PES.
Cette année, l’Eure et Loir accueille 78, tous affectés sur des postes hors ASH et REP+. Le positionnement des postes berceaux est rendu d’autant plus difficile qu’un certain nombre de support sont affectés au mouvement à titre définitif et ne sont donc plus attribuables aux PES en formation. Le suivi des PES est assuré par 20 PEMF répartis sur le département.

Le SNUipp-FSU 28 est ré intervenu sur l’importance des moyens mis au service de la formation continue des collègues en particulier au regard des moyens de remplacement largement insuffisant qui ne permettent pas, déjà au 18 septembre, de maintenir l’ensemble des formations, d’autant plus dans le contexte sanitaire que l’on connait.

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir , tous droits réservés.