www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Publications  / (regards sur) 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
7 septembre 2007

Supplément 1 au Numéro 38

DIRECTION D’ÉCOLE, TOUS CONCERNÉS !

EDITO

Deuxième rentrée scolaire pour les directeurs (trices) après la signature du protocole sur la direction d’école qui devait, selon les signataires, être une étape vers une amélioration certaine des conditions de travail des directeurs et directrices.

Inutile de revenir sur le bilan pour le moins mitigé de la mise en place des stages filés, ni sur les sanctions appliquées aux directeurs (trices) « rebelles » ! Nous nous sommes largement exprimés à ce sujet.

Dès le mois de juin, nous avons renouvelé notre opposition à toutes les dégradations des conditions de travail des directeurs (trices) et nous avions engagé le débat sur les actions à mener pour obliger le Ministère à ouvrir de vraies négociations sur la direction et le fonctionnement de l’école.

Aujourd’hui, la rentrée est là !

Nous avons bien sûr la possibilité de rentrer dans le rang, bien sagement, de nous contenter des miettes d’indemnités (dont certaines promises ne sont toujours pas versées), des miettes de décharges (dont certaines ne répondent même pas aux normes officielles), la possibilité de ne pas nous plaindre des surcharges de travail occasionnés par les différents dispositifs institutionnels.

Nous pouvons également laisser flatter notre ego de « super directeur qui mérite bien un statut hiérarchique ».

Nous pouvons ainsi nous laisser tenter par toutes les chimères.

Au SNUipp, nous avons toujours défendu l’idée qu’une école est une entité, que la direction doit se faire en concertation avec toute l’équipe et que le collègue qui accepte d’assumer la charge de la direction d’école doit avoir les moyens en temps de décharge et être rémunéré justement pour le temps de travail supplémentaire que cela représente. Voilà notre conception de la direction d’école !

Nous affirmons que transformer les écoles en grosses structures, avec à sa tête un supérieur hiérarchique ne résoudra pas les problèmes d’effectifs, de suivi des élèves en difficultés, de formation des maîtres, de remplacement, …

Le SNUipp n’est pas prêt à rentrer dans le rang et nous voulons faire évoluer les choses.

Il paraît évident aujourd’hui que cette évolution se fera, avec ou sans les enseignants, avec eux ou contre eux.

Alors, pour qu’elle se fasse avec tous, il nous faut porter des propositions soutenues par tous ceux qui veulent une école publique où chaque enseignant est reconnu, directeur comme adjoint.

Le SNUipp organise, au niveau national, des états généraux de la direction et du fonctionnement de l’école avant les vacances d’automne.

Pour enrichir ces travaux, chacun d’entre nous doit y prendre part et donner son avis.

Le SNUipp.28 organise une

RÉUNION DIRECTION ET FONCTIONNEMENT DE L’ÉCOLE

Mercredi 12 septembre 14h30

Dans ses locaux à Champhol

En attendant, nous devons continuer d’exprimer notre mécontentement auprès de l’Administration en bloquant au maximum tout document administratif.

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.