www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
22 novembre 2007

20 novembre 2007 : un succès indéniable

Mardi 20 novembre Forte mobilisation dans les écoles

65 % des enseignants des écoles sont en grève aujourd’hui avec l’ensemble des fonctionnaires dans un contexte de fortes mobilisations. Il s’agit dans les écoles d’un niveau élevé qui dépasse celui des journées de grève de 2006 et 2007. Cet engagement de notre profession témoigne de l’exaspération des enseignants des écoles vis-à-vis des remises en cause successives de leur travail et des résultats du système éducatif. Transformer l’école, travailler à la réussite de tous les élèves nécessitent d’autres mesures budgétaires pour répondre à la hausse des effectifs, pour permettre une scolarisation de tous en maternelle, développer la formation continue et l’accompagnement des équipes.

Les enseignants des écoles sont également mobilisés pour que leur engagement et leur qualification soient reconnus en matière de rémunération et d’amélioration des conditions de travail.

Le gouvernement doit prendre la mesure des exigences des personnels et ouvrir des négociations tant en matière budgétaire que salariale. En l’absence de réponse gouvernementale, le SNUipp proposera de nouvelles initiatives unitaires.


 Le gouvernement doit ouvrir de réelles négociations

La journée de grève et de manifestations, à l’initiative des 8 organisations syndicales de la Fonction publique, a été d’une grande ampleur et un indéniable succès.

Le gouvernement et les pouvoirs publics doivent entendre ce qui est notamment exigé :

  • Pour le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat (actifs et retraités) et l’ouverture immédiate de négociations salariales.
  • Pour un emploi public statutaire basé sur les besoins réels en matière de services publics.
  • Pour préserver et améliorer le statut de la fonction publique et l’indépendance des personnels.
  • Pour un service public de qualité et de proximité répondant encore mieux aux besoins de toute la population.

Le gouvernement ne doit pas tergiverser !

  NOUS EXIGEONS UNE RÉPONSE AVANT LE 30 NOVEMBRE 2007

Les 8 organisations syndicales réitèrent leur exigence d’une négociation immédiate sur ces revendications : elles demandent en conséquence une première séance de négociation avant le 30 novembre.

Si le gouvernement ne donne pas de réponse favorable, les 8 organisations syndicales décideront d’amplifier la mobilisation par une nouvelle action commune dès le début décembre 2007.

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.