www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Infos carrière et Prestations Sociales 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
9 décembre 2007

1re Inspection

Quand serai-je inspecté(e) ? Serai-je prévenu(e) ? Comment ça se passe ? Quelle différence avec les visites de validation ? Quelles sont mes obligations ? Mes droits ? Quelles conséquences sur ma carrière ?

Les questions qui se posent avant la première inspection peuvent être nombreuses, et légitimes.

Si certaines réponses diffèrent en fonction de la réalité locale, l’inspection est cependant cadrée par des textes nationaux. Voici quelques références, et quelques conseils, pour aborder cette première inspection.

Depuis 2002 les PE sortant d’IUFM sont inspectés en T2.

Pour le SNUipp, c’est une avancée vers notre revendication de prendre en compte la particularité de la première année d’exercice, qui nécessite de développer la maîtrise du métier, avec l’appui et les conseils des CPC. Mais cela ne résout pas la question de la nécessité d’améliorer sensiblement le dispositif de l’évaluation des enseignants.

Elle se traduit par une inspection donnant lieu à un rapport et à une note. En théorie, elle doit permettre à chacun d’évaluer sa propre action, d’être plus efficace. Mais elle influence aussi le déroulement de carrière. Les textes prévoient une inspection tous les 3 ans, mais la réalité est plus diverse !

Si on peut reconnaître l’utilité d’une évaluation, aujourd’hui, la pratique de l’inspection est souvent éloignée d’une conception formative. La réflexion est nécessaire pour trouver de nouvelles voies, laissant place au dialogue, à la formation, la valorisation de la professionnalité des enseignants, la reconnaissance des spécificités et des équipes.


 Les modalités

Note de service n°83-512 du 13 décembre 1983.

Le statut de la Fonction Publique prévoit la notation de tous les fonctionnaires. Les enseignants des lycées et collèges sont soumis à une double notation : « pédagogique » et « administrative ». Ceux des écoles n’ont qu’une notation dite « pédagogique ». Les PE sont inspectés et notés par les IEN.Toutes les visites des inspecteurs dans les établissements sont annoncées avec mention de leurs objectifs. La visite de l’établissement et de classe sans notation est recommandée avant les inspections individuelles.

L’inspection individuelle comprend un entretien approfondi avec l’enseignant d’une part, et l’équipe pédagogique d’autre part. Cet entretien peut avoir lieu hors temps scolaire.

Il porte sur le projet pédagogique. Le rapport d’inspection porte sur l’ensemble des activités de l’enseignant. Le contexte dans lequel il effectue son travail fait l’objet d’une analyse. Le rapport d’inspection est adressé à l’enseignant dans le délai d’un mois. Il peut donner lieu à des observations de l’intéressé qui bénéficie d’un droit de réponse ; ces observations sont intégrées au rapport d’inspection.

Les notes pédagogiques sont arrêtées après avoir été harmonisées au niveau national, académique ou départemental. Elles sont dans toute la mesure du possible, communiquées aux enseignants dans le trimestre qui suit l’inspection.

En cas de baisse de note, une nouvelle inspection peut être prévue dans un délai rapproché. Les commissions administratives paritaires compétentes sont informées des cas de baisse de notes. En cas de contestation, l’enseignant peut saisir la CAPD et contester la note et/ou l’appréciation auprès de l’IA. Dans ce cas, il subit une nouvelle inspection.

Qui est l’IEN ?

L’Inspecteur de l’Education Nationale est le supérieur hiérarchique des personnels du premier degré de sa circonscription : maîtres, directeurs, RASED, conseillers pédagogiques… sont placés sous son autorité. Les stagiaires IUFM relèvent aussi des son autorité quand ils sont affectés sur la circonscription.

L’IEN est nommé par le Ministre après concours ou liste d’aptitude. Il est chargé d’une circonscription groupant des écoles maternelles et élémentaires. Il y inspecte aussi les écoles privées sous contrat.

L’IEN est à la fois le représentant de l’Inspecteur d’Académie, un évaluateur du système (inspections), un gestionnaire des personnels (il peut participer aux CAPD) et un organisateur de la vie pédagogique que sa circonscription (animation, stages…). Entouré d’une équipe, il effectue des missions très diverses qui vont de la carte scolaire (ouverture et fermetures de classes) aux concours.

Ses préoccupations sont avant tout institutionnelles et s’inscrivent dans le cadre du service public d’éducation. Il veille en particulier à la mise en œuvre de la politique éducative arrêtée par le Ministère de l’Education Nationale, tant du point de vue de l’application des programmes que de l’éthique.


À afficher dans la classe


 Doivent être disponibles


Conseillés


emploi du tempsregistre des présencescahier journal
programmations par matièreliste des élèves avec fiches de renseignements (à amener lors des sorties)préparations
planning des servicesdossiers de suivi des élèves, évaluations
liste des élèves, âgesprojet d’école, de cycle
règlement de l’école
cahiers d’élèves

  Pour une nouvelle inspection

  Propositions du SNUipp

L’évaluation telle qu’elle existe actuellement sous forme d’inspection individuelle sanctionnée par une note est un dispositif d’un autre âge. Il faut réfléchir à de nouvelles formes d’évaluation : elles devront passer par des modalités donnant plus de place à la cohérence d’équipe et à la formation.

(Congrès du SNUipp – Seignosse 2004)

Le SNUipp réaffirme la nécessité de la disparition de la note dans les barèmes car elle constitue un élément supplémentaire d’inégalité des personnels dans les écoles.

Le SNUipp propose de réfléchir à la constitution d’une structure nationale, chargée de mener, en liaison directe avec les acteurs de terrain et la recherche universitaire, des études d’évaluation du système éducatif, des méthodes de mise on œuvre, des expériences.

Ces études seraient utilement portées à la connaissance des enseignants et elles pourraient inclure la production d’outils d’évaluation mis à disposition des enseignants.

Les équipes pédagogiques pourraient alors se voir dotées d’instruments leur permettant de mener en pleine responsabilité, l’évaluation indispensable à toute pédagogie, que ce soit des élèves, des méthodes et démarches, des expériences ou des projets.

  Questions-Réponses

Mon inspecteur ou inspectrice me demande de venir signer mon rapport d’inspection, est-ce normal ?

Non, le rapport d’inspection doit être « adressé » à l’enseignant. Celui-ci doit avoir le temps d’en prendre connaissance et de formuler des observations si nécessaire.

Je suis en désaccord avec mon rapport d’inspection, dois-je le signer ?

Signer son rapport d’inspection, ce n’est ni l’approuver ni le refuser, c’est simplement signifier qu’on en a pris connaissance. En cas de contestation, la signature doit être accompagnée de la mention “contestation ci-jointe”.

Cette mention ainsi que la contestation, doivent être jointes à chaque exemplaire du rapport d’inspection.

Que se passe-t-il si je refuse une inspection ?

Une lettre du 4 mai 1984 de la direction des écoles précise “le refus d’inspection entraîne une détermination des barèmes en fonction des éléments qui les constituent autres que la note”. C’est à dire que l’élément note n’est plus pris en compte dans les barèmes de mouvement, de promotion…

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.