www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Dossiers  / Programmes 2008 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
27 avril 2008

Consultation : déstabilisation et émoi dans les écoles

Les synthèses des consultations des programmes effectuées par les Inspecteurs de l’Education nationale sont saisies sur le site Eduscol du ministère de l’Education nationale depuis le 5 avril. Depuis cette date le ministre a largement tergiversé et après avoir annoncé à plusieurs reprises la publication de ces synthèses, il s’apprête à les communiquer mardi 29 avril. Pourquoi un tel délai ?

Faute de pouvoir disposer de l’intégralité de ces remontées, le SNUipp a conduit un travail d’analyse. Il a étudié 612 synthèses d’écoles provenant de divers départements (42).

Si l’idée d’écrire des programmes plus courts et le principe de progressions annuelles ne sont pas rejetés, en revanche, la philosophie générale et les contenus sont majoritairement critiqués.

Ces critiques portent principalement sur :

- l’alourdissement des programmes alors que l’horaire hebdomadaire passe de 26 à 24 h : quelle place restera-t-il à l’enseignement des sciences , de l’histoire géographie, etc … ? Comment effectuer 4 heures hebdomadaires d’éducation physique ? Absence de cadrage horaire.

- l’impossibilité de faire réussir les élèves les plus fragiles : de nombreuses parties du programme sont trop denses, des notions sont abordées trop précocement, le côté mécaniste des apprentissages est exclusivement présent…

- l’atteinte à la liberté pédagogique : conception des apprentissages allant toujours du simple au complexe inadaptée au développement de l’enfant, absence de la transversalité, accumulation de savoirs « par cœur » au détriment de la compréhension.

- les inquiétudes multiples au sujet de la maternelle : crainte de voir « primarisée » la maternelle en faisant de la grande section un mini CP, disparition d’une année de maternelle : la « toute petite » section.

Au total ces programmes sont à bien des égards jugés déséquilibrés, impossibles à mettre en œuvre en 24 heures, construits sur la base d’une vision mécaniste des apprentissages (Même si les enseignants savent que les processus d’automatisation sont indispensables).

La déstabilisation professionnelle est manifeste, la non prise en compte des savoirs professionnels a beaucoup heurté.

Encore faut-il ajouter que la consultation s’est accompagnée d’envoi de catalogues et de spécimen de manuels « Conformes aux programmes 2008 ».

Le SNUipp proposera aux 19 organisations signataires de l’appel : « projet de programmes : copie à refaire », qui a déjà recueilli plus de 30 000 signatures, d’analyser collectivement les 1100 synthèses et de rendre publique cette analyse.

Il appelle le ministre de l’Education Nationale à retrouver le chemin de la sagesse ! Il est encore temps de rétablir la confiance en prenant véritablement en compte les avis des enseignants, des chercheurs et des experts.

 

198 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU.28- 3 rue Louis Blériot - 28300 CHAMPHOL

tel : 02.37.21.15.32 / Fax : 09.72.47.25.65 Email : snu28@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.

Afficher SNUipp-FSU 28 sur une carte plus grande