www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
24 novembre 2008

Carte scolaire : IL FAUT DES MOYENS

soyons exigeant !!!

Rentrée 2009 : Pour l’Eure-et-loir des centaines d’élèves supplémentaires attendus, combien de postes ?

Dans un cadre budgétaire inacceptable traduit par le projet de budget 2009 (13500 suppressions de postes prévus), la préparation de la rentrée 2009 commence déjà. Les enquêtes de l’administration sont dans les écoles . Les opérations de carte scolaire se dérouleront aux mois de janvier-février. En janvier un premier groupe de travail se tiendra au niveau académique pour la répartition de la dotation de l’académie.

La politique actuelle du gouvernement est de réduire le rôle du Service Public d’Éducation en diminuant l’offre de formation pour les élèves (passage de 26 heures à 24 heures de classe, par semaine) pour récupérer des postes , 3000 postes de RASED en moins, fin des MAD, accueil des moins de trois ans (rapporte Papon).

Imposer un socle commun rabougri, au détriment d’une culture commune de haut niveau pour tous est une logique inacceptable. Nous refusons que l’école délivre un « smic culturel » et que chacun se débrouille comme il le peut pour avoir le complément. Ce système ne fera qu’accentuer les inégalités sociales déjà beaucoup trop importantes.

Nous continuons à nous battre (grève du 20 novembre, soirée débat du 21 novembre, signature de la pétition « SAUVONS LES RASED », rencontre avec les députés, …) pour que l’École de demain ait les moyens de ses ambitions, c’est à dire la réussite de tous.

La situation départementale, avec une poursuite de l’augmentation importante d’élèves à la rentrée 2009 est préoccupante. Les dégradations constatées (maternelle, ASH, remplacement, effectifs par classe,…) doivent cesser.

Face à cette situation, ne nous résignons pas et faisons remonter les besoins des Écoles lors des opérations de carte scolaire. Osons faire des demandes d’ouverture même si les effectifs sont jugés insuffisants par les IEN. Il n’y pas de seuil d’ouverture inscrit dans le marbre. Montrons notre exigence éducative !!!

Les délégués du personnel du SNUipp, par leur travail effectué lors de ces opérations (enquêtes, délégations d’école, interventions dans les instances) ont toujours pu par le passé faire bouger les choses (9 ouvertures de rentrée en 2008 alors que l’IA n’en proposait que 5). Cela démontre que le cadre imposé n’est pas en adéquation avec les besoins que nous connaissons, et que rien n’est inéluctable.

Pour avoir une image la plus précise du département, remplissez et renvoyer nous au plus vite l’enquête carte scolaire du SNUipp 28.

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.