www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : ESPÉ  / Listes Complémentaires 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
16 février 2009

L’ACADEMIE PLONGE DANS UN DEFICIT ABYSSAL !

L’ EURE-ET-LOIR AVEC EVIDEMMENT !!
Le 2 février, le Rectorat a du, sous la pression, autoriser 11 nouveaux recrutements sur Liste Complémentaire, dont 1 pour l’Eure-et-Loir.


Une Académie sinistrée  :

Ce dernier recrutement en date n’a pas « comblé » plus du 1/5e du déficit en personnels de l’Académie. A ce jour, et alors que se profile le terme habituel du recrutement (vacances de février), tous les départements sont dans le rouge écarlate.

Voici les déficits par département :

Cher –8
Eure-et-Loir –17
Indre –9
Indre-et-Loire –14
Loir-et-Cher –7
Loiret -13
Au total donc il manque 68 enseignants sur Orléans-Tours !

Recruter, c’est possible !




Il reste exactement 83 personnes encore classées sur la L.C. du CRPE 2008. Ce sont des collègues potentiels. Il suffit que le Rectorat consente à les recruter, à donner aux départements les moyens qui leur sont dus ! Les 67 postes dont nous parlons ci-dessus sont tous vacants ; ils donnent droit à recrutement. Il est du devoir du Recteur et des IA de respecter le vote du budget par les parlementaires.
Monsieur le Recteur,

Nous nous adressons à vous une nouvelle fois sur l’état « postes personnels » de notre Académie. Notre précédent courrier (daté du 22 décembre) n’ayant toujours pas reçu la moindre réponse de votre part. Mais l’essentiel n’est pas là. Il est dans la situation catastrophique vécue par nos six départements, par de très nombreuses écoles au quotidien. Chaque jour, des centaines et des centaines de classes sont vides, privées d’enseignants.

C’est une des conséquences premières de l’état de déficit profond dans lequel notre Académie stagne, y compris après les onze recrutements que vous avez autorisés dernièrement.
Le recensement des postes vacants, des emplois donc disponibles, fait apparaître un déficit supérieur à 60 ! (- 16 en Eure-et-Loir, - 7 en Loir-et-Cher, - 13 dans le Loiret, - 8 dans le Cher, - 14 en Indre-et-Loire, - 9 dans l’Indre). Nous tenons à vous rappeler votre engagement pris en décembre de « placer l’Académie au plus près du plafond d’emplois ». Au plus près peut s’entendre à quelques unités près, pas à plusieurs dizaines près !

Le déficit est tel que le remplacement de collègues partant à la retraite, muté hors de France ou en congés longs, relève aujourd’hui de la mission impossible.

Dans le même temps, vous le savez, la liste complémentaire du CRPE 2008 comporte encore plus de quatre-vingts personnes toutes susceptibles d’être appelées du jour au lendemain.
Nous vous demandons instamment d’autoriser les recrutements à hauteur des postes budgétaires vacants pour donner à nos départements autant d’enseignants que le budget le prévoit par le vote des parlementaires !

Vous savez certainement que la période conduit à des manifestations déplorables, à des dérives inacceptables. Qu’une école soit occupée pour réclamer qu’une collègue partie à la retraite quarante-huit heures auparavant soit remplacée est une nouveauté dont l’Education Nationale se passerait aisément ; qu’un établissement ait recours à l’embauche en CDD (deux semaines) d’un enseignant classé sur la liste complémentaire du CRPE pour prendre la suite d’une collègue mutée est une première invraisemblable.
Dès le début de l’année scolaire 2008-2009, nous vous avions alerté sur ce que nous pressentions, chiffres à l’appui. Nous estimions alors qu’il était probable que les besoins de notre Académie tangenteraient le nombre de personnes classées sur la liste complémentaire (225).

Nous constatons que nous y sommes et nous savons aussi que si les toutes prochaines semaines ne voient pas prises les décisions qui s’imposent, les départements vont s’enfoncer dans un déficit croissant, dans un marasme d’une ampleur jamais vue. La continuité du service public d’Education est très mise à mal, les « ruptures d’école » se multiplient, s’allongent, l’image de l’Ecole s’en trouve très écornée.

Monsieur le Recteur, nous souhaitons vivement que vous nous entendiez.

Veuillez recevoir Monsieur le Recteur l’expression de nos salutations respectueuses.

Pour le SNUIPP/FSU Orléans Tours
Le secrétaire départemental du SNUIPP 41
S. RICORDEAU

 

340 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU.28- 3 rue Louis Blériot - 28300 CHAMPHOL

tel : 02.37.21.15.32 / Fax : 09.72.47.25.65 Email : snu28@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.

Afficher SNUipp-FSU 28 sur une carte plus grande