www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
8 avril 2009

EVALUATIONS CM2 : Quels résultats ?

Le ministère vient de publier les résultats des évaluations CM2 passées en janvier malgré les multiples contestations et interrogations suscitées par le dispositif. Les alertes concernant la publication des résultats avaient tout lieu d’être. Ces mises en garde ont permis d’éviter le classement des écoles car déjà on voit apparaître le classement des académies et des départements… La vigilance doit rester de mise à l’approche des évaluations CE1

Pour la première fois depuis la nomination de Xavier Darcos, le ministère de l’Education nationale fait mine de découvrir qu’une large majorité d’élèves obtient de bons résultats à l’école. Il s’agit d’un fait suffisamment rare pour être souligné. Est-ce l’effet des évaluations ou des actions des personnels et des parents ?

Alors qu’un grand nombre d’enseignants ont suivi les consignes syndicales de boycott, ou de ne faire passer aux élèves que les exercices sur les notions travaillées et de ne faire remonter que les résultats aux exercices réellement réalisés, ou d’autres modalités encore…, chacun s’interroge sur la fiabilité de ces évaluations.

  • Quel crédit donner alors aux résultats présentés par le ministère ?
  • Comment ont été codés les exercices non passés par les élèves ?
  • Quelle fiabilité accorder à une évaluation aussi mal ficelée ?
  • Quelle peut être la valeur d’une mesure des acquisitions des élèves en cours d’année, alors même que la totalité des notions n’avaient pas encore été abordées ?
  • Que penser de la conception d’une évaluation, censée servir d’outil aux enseignants pour le repérage des difficultés, alors que le mode de correction « juste ou faux » ne permet aucune appréciation intermédiaire du niveau d’acquisition ?

Les résultats seraient moins bons en mathématiquesqu’en français : est-ce le résultat de programmes inadaptés en mathématiques ou d’exercices d’un niveau de difficultés trop élevé à cette période de l’année ?

Les résultats nationaux de cette évaluation manquent de fiabilité en raison de multiples faiblesses méthodologiques et de leur manque de précisions.

Le SNUipp rappelle que les enseignants ont besoin d’outils fiables et non de coups médiatiques pour aider au quotidien tous les élèves à réussir et pouvoir informer les familles des progrès de leurs enfants. Pour cela une remise à plat du dispositif des évaluations nationales, avant les évaluations CE1, est plus que jamais indispensable.

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.