www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
16 avril 2009

1er MAI 2009 - CGT, CFDT, CFTC, FSU, UNSA -

Dans le prolongement des puissantes journées d’action des 29 janvier et 19 mars, les organisations syndicales appellent « à faire du 1er mai un nouveau temps fort de mobilisation pour peser sur le gouvernement et le patronat ». Ce 1er mai sera un point d’appui pour les mobilisations futures.

MANIFESTONS POUR :

1) Donner la priorité au maintien des emplois dans un contexte de crise économique

Dans la Fonction Publique annulation des 30 000 suppressions de postes

Droit de veto des salariés sur les licenciements.

2) Des Politiques salariales : améliorer le pouvoir d’achat, réduire les inégalités

Les exigences des actionnaires ont conduit, dans beaucoup d’entreprises, à l’accroissement des inégalités.
Elles se sont traduites par une redistribution des richesses privilégiant le versement de dividendes au détriment des salaires et de l’investissement.

Partout, les négociations salariales doivent assurer une hausse du pouvoir d’achat des salariés.
Les allégements de cotisations sociales doivent être conditionnés à la conclusion d’accords salariaux.
Dans ce cadre nous demandons, l’abrogation du boulier fiscal et de la défiscalisation des « heures supplémentaires »

3) Orienter la relance économique vers l’emploi et le pouvoir d’achat

Il est de la responsabilité de l’Etat et de l’Union Européenne de décider de politiques d’intervention publique coordonnées favorisant une relance économique. Celles-ci doivent viser à la fois :

  • Une relance par la consommation en améliorant le pouvoir d’achat de tous.
  • Une politique de développement du logement social à la hauteur des besoins.
  • Une protection sociale (santé, retraite…) dans un cadre collectif et solidaire.
  • Des investissements ciblés, d’équipements publics et de services publics, en favorisant la recherche, le développement, l’éducation et la formation.
  • Toute aide accordée à une entreprise doit faire l’objet de contreparties notamment en matière d’emploi.

4) Préserver et améliorer les garanties collectives

Les conditions de vie et de travail pour les salariés des secteurs privé et public, passent par l’amélioration du cadre collectif. C’est pourquoi il faut :

  • Abroger les dispositifs législatifs qui ont conduit à remettre en cause la réduction du temps de travail.
  • Retirer la proposition de loi sur le travail du dimanche, Respecter le code du travail et le renforcer
  • Face à la révision générale des politiques publiques (RGPP), relancer les Services Publics. Par conséquent,
    nous demandons l’abrogation de la loi « Hôpital, Patient, santé, territoire"

5) Réglementer la sphère financière internationale

Cette réglementation doit mettre un terme à la spéculation, aux paradis fiscaux, à l’opacité du système financier international et encadrer les mouvements de capitaux.


10h30



Devant le Beffroi à Dreux



Place des Halles à Chartres



Place du 18 octobre à Châteaudun


 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.