www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
24 juin 2009

Remaniement ministériel. Une urgence : changer de politique éducative

COMMUNIQUÉ DE PRESSE SNUipp-FSU

Lors de son allocution le président de la République a affirmé « qu’il fallait changer la manière de voir les choses » et que « l’éducation était un investissement incontournable pour la société française ».

Après des mois de tensions et de mépris envers les enseignants des écoles, après les suppressions de postes en Rased ou les propos blessants concernant l’école maternelle, le gouvernement ne peut se contenter de belles paroles.

Le SNUipp demande à rencontrer le nouveau ministre de l’Education Nationale le plus rapidement possible afin de lui faire part de ses propositions pour assurer une meilleure réussite de tous les élèves.

Le SNUipp demande au ministre de l’Education Nationale de rompre avec la politique éducative menée ces derniers mois, les suppressions de postes ainsi que l’absence de dialogue social.

Le SNUipp demande que des mesures urgentes soient prises : le retrait des décrets sur la formation des enseignants et la recherche et qu’une solution soient trouvée pour les dizaines de milliers de personnels EVS dont les contrats s’achèvent le 30 juin. Il n’est que temps d’ouvrir de véritables négociations avec l’ensemble des partenaires.

Il est également nécessaire de remettre à plat un ensemble de mesures comme les programmes, la diminution du temps scolaire ou les évaluations qui se traduisent par un appauvrissement sans précédent de l’école. Il est urgent de prendre des mesures pour, dès la rentrée, faire face à la hausse des effectifs dans les écoles élémentaires et maternelles ce qui impose de revenir sur les suppressions de postes dans l’Education Nationale.

Paris, le 23 juin 2009


Communiqué FSU, Les Lilas, le 24 juin 2009

La nomination d’un nouveau ministre à l’Education Nationale coïncide avec l’annonce par son prédécesseur de 16 000 suppressions d’emplois au Budget 2010. Cette annonce augure mal du mandat du nouveau ministre si ces suppressions étaient confirmées.

Celles-ci, d’un niveau jamais atteint, s’ajoutent aux dizaines de milliers de suppressions de ces dernières années et aux dégradations qu’elles ont engendrées et recouvrent des réalités différentes mais tout aussi graves.

La saignée continue pour les postes administratifs, mettant en cause la capacité des services à répondre aux besoins des familles, des élèves et des personnels.

Pour les enseignants les suppressions concernent les emplois de stagiaires. D’une part elles conduisent en tout état de cause à des suppressions importantes de moyens sur le terrain et d’autre part elles confirment les analyses de la FSU sur une réforme de la formation des enseignants marquée d’abord par le souci d’économies budgétaires qui se traduiront par une dégradation considérable de la formation initiale des nouveaux enseignants ainsi que de la formation continue : un pari dangereux pour une formation de qualité et pour l’avenir dusystème éducatif.

Par ailleurs les chiffres annoncés par le ministère mettent en évidence que l’enseignement privé aurait, pour la seconde année consécutive, des suppressions d’emplois nettement inférieures à 20% de celles du public remettant en cause l’équilibre indispensable au maintien de la « paix scolaire »

La FSU attend du nouveau ministre qu’il agisse pour que d’autres arbitrages interviennent. Elle renouvelle sa demande que soit abandonné le projet actuel sur la formation et le recrutement des enseignants, et qu’il soit procédé à une remise à plat au profit d’une tout autre réforme, ce qui exclut tout passage en force et implique la non publication des décrets et des réponses aux exigences que la FSU a formulées dans un récent courrier au précédent ministre.

 

374 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU.28- 3 rue Louis Blériot - 28300 CHAMPHOL

tel : 02.37.21.15.32 / Fax : 09.72.47.25.65 Email : snu28@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.

Afficher SNUipp-FSU 28 sur une carte plus grande