www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
16 décembre 2009

La réforme de la formation, ça déforme… !!!

[* { {{15 décembre rassemblement devant l’IUFM de chartres}} } *]
Ce sont plus de 100 collègues, étudiants, formateurs et stagiaires qui se sont réunis ce midi devant l’IUFM de Chartres pour dénoncer le passage en force des deux ministres (de l’Éducation et de l’enseignement supérieur), concernant la réforme de la formation des maîtres.

Une la république du centre le 16 décembre

Selon le Petit Larousse, la réforme c’est un « changement important, radical, en vue d’une amélioration, apporté à quelque chose, en particulier à une institution ».

Ce qui est certain, c’est que l’aspect du « changement important et radical », merci, tout le monde l’a vu ! Les ministres Darcos puis Chatel ont quand même ajouté leur touche personnelle avec le côté brutalité de l’ensemble. Pour ce qui est de « l’amélioration apportée à une institution », nous osons dire que les mêmes ont dû oublier cette partie là car avec :

  • des enseignants qui ne seront plus formés
  • une classe d’âge (les 2-3 ans) qui n’est plus scolarisée ou presque
  • des remplaçants en nombre très insuffisant
  • des classes de plus en plus surchargées
  • des crédits pédagogiques divisés par 2
  • un accompagnement des enfants handicapés assuré par des emplois ultra-précaires et non pas par des personnels formés et sur des emplois pérennes…

  Qui peut sérieusement croire que tout ça va apporter « une amélioration » au Service Public d’Education ?

Les tentatives de culpabilisation qui ont comme objectif de nous faire accepter ces économies faites « sur le dos des élèves » relèvent quasiment de l’indécence alors que dans le même temps, les effectifs et les salaires ne diminuent pas partout… c’est pourquoi nous avons décidé de réagir par la mobilisation la plus forte possible pour sauver la formation des enseignants.

Oui, aujourd’hui il s’agit du devenir de la formation professionnelle des enseignants, du projet ministériel qui vise à la détruire.

Si le Ministère réussit à passer en force, les futurs et nouveaux enseignants (dès septembre 2010) des écoles, collèges et lycées auront la pleine responsabilité de leurs classes sans avoir appris leur métier ! Pire encore, ils seront nombreux ces nouveaux enseignants à n’avoir jamais effectué le moindre stage devant les élèves !

 Personne ne pourrait comprendre qu’enseigner devienne le seul métier qui ne s’apprend pas.


C’est pourtant ce qui se profile, cette « réforme » est uniquement dictée par les orientations budgétaires qui vont supprimer 16000 emplois d’enseignants à la rentrée 2010.

Ces économies sont faites sur le dos de nos élèves, elles hypothèquent leur avenir et sont pour nous tout simplement inacceptables.

Le Ministre de l’Education Nationale est seul à porter cette « réforme ». L’ensemble de la communauté éducative s’y oppose, la rejette et demande une totale remise à plat, l’ouverture de véritables négociations.

Déjà le 24 novembre dernier, le mouvement de grève des enseignants portait sur cette question essentielle. Le 7 décembre a été une journée de mobilisation dans tous les IUFM (Institut Universitaire de Formation des Maîtres) de France. Aujourd’hui, mardi 15 décembre est une journée nationale d’action pour imposer d’autres choix.

Le début de l’année 2010 sera inévitablement marqué par de nouvelles mobilisations.

Pour que l’intérêt général l’emporte, pour défendre une formation professionnelle de haut niveau pour tous les enseignants, indispensable à une école de qualité, nous comptons sur tous les soutiens, parents, enseignants, étudiants, citoyens.

Parce qu’enseigner est un métier qui s’apprend, nous dénonçons le projet régressif du gouvernement pour la formation des enseignants et exigeons une réforme répondant aux besoins du système éducatif, permettant une vraie formation professionnelle et garantissant une réelle élévation de la formation des futurs enseignants conforme aux attentes de la société.

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.