www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
20 avril 2010

1er MAI 2010
CFDT, CGT, FSU, UNSA
Manifestons pour faire converger les revendications !!!

Alors que la crise continue et que la part des salaires et des retraites continue de baisser au profit des revenus du capital dans la création de la richesse, le gouvernement fait une politique favorable au grand patronat et aux actionnaires sans apporter aucune réponse concrète aux salariés, sur l’emploi, les salaires, le pouvoir d’achat, les conditions de travail et les politiques publiques. Dans ce contexte, les organisations syndicales continuent de manifester leur profonde inquiétude sur l’emploi, le pouvoir d’achat et les retraites.

  Emploi : Pour augmenter le taux d’emploi

La dégradation des conditions de travail et de l’emploi touche les salariés du privé comme du public. Les plans sociaux continuent de se multiplier. (Les salariés de plus 50 ans et les jeunes sont les premières victimes de cette situation). Le chômage progresse encore et la politique gouvernementale ne fait qu’amplifier les choses. De plus, aucune politique de développement industriel n’est mise en place.

Alors que les organisations syndicales ont récemment dénoncé les atteintes au statut général des fonctionnaires, le gouvernement ne dit rien non plus sur le malaise dans la Fonction Publique. Au nom de la révision générale des politiques publiques, il veut supprimer des emplois au détriment des missions des services publics (en ne remplaçant pas un fonctionnaire sur deux partant à la retraite).

  Retraite : Pour renforcer la répartition solidaire

Concernant les retraites, avec un projet de loi annoncé dès septembre 2010, le calendrier reste très serré. Les organisations syndicales dénoncent le catastrophisme ambiant entretenu par le MEDEF et le gouvernement. Nous considérons qu’il faut mettre les besoins de financement à leur juste place. Il est parfaitement possibled’augmenter les ressources. Cela suppose, contrairement au parti pris gouvernemental, de « tout mettre sur la table » et de débattre du taux de cotisation, de l’élargissement de l’assiette de ces cotisations aux revenus du travail et du capital qui échappent à la solidarité et de moduler ce taux en fonction de la valeur ajoutée des entreprises afin de ne pas pénaliser l’emploi et les salaires. Par ailleurs, les organisations affirment leur volonté d’agir pour que le débat sur les retraites, prenne en compte l’ensemble des questions, tant au niveau du privé que du public, notamment le niveau des pensions, l’emploi, le financement, la pénibilité, le code des pensions et la réduction des inégalités. Dans ce contexte, elles revendiquent une retraite à 60 ans à taux plein.

  Salaire : Pour une augmentation du pouvoir d’achat

Le pouvoir d’achat des salariés continue de se dégrader et dans le même temps les banques et les actionnaires se comportent comme avant la crise. Les organisations syndicales revendiquent une augmentation de salaire générale et en particulier une hausse très significative du SMIC. Depuis trente ans, la part des salaires dans la richesse créée a diminué de 10 % au profit des revenus du capital. C’est inacceptable, il est grand temps de mieux répartir les richesses !!!

Après les 800000 manifestants du 23 mars, les organisations syndicales continuent ce processus de mobilisation unitaire, à partir des besoins des salariés, par la construction d’un 1er mai revendicatif pour gagner.

 MANIFESTATIONS

Chartres 10 H 30, place des Halles

Châteaudun 10 H 30 place du 18 Octobre

Dreux 10 H devant le Beffroi

 

224 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU.28- 3 rue Louis Blériot - 28300 CHAMPHOL

tel : 02.37.21.15.32 / Fax : 09.72.47.25.65 Email : snu28@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.

Afficher SNUipp-FSU 28 sur une carte plus grande