www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
16 mai 2010

POUR UNE VERITABLE FORMATION DE TOUS LES ENSEIGNANTS !

Le gouvernement, pour qui enseigner n’est pas un métier qui s’apprend, continue d’installer sa réforme de la formation des enseignants dans l’urgence et l’improvisation. L’absence de cadrage national conduit à assurer l’accueil des stagiaires au bon vouloir des recteurs sous la dépendance des moyens locaux.

La formation (initiale et continue) des enseignants est une question essentielle pour l’avenir du système éducatif.

Elle définit la conception du métier et influe sur l’évolution des pratiques.

Le SNUipp dénonce cette politique qui met en danger le fonctionnement du service public d’éducation et interpelle le ministère.

C’est pourquoi, nous avons décidé d’appeler les personnels, parents et étudiants à participer nombreuxà l’appel à la mobilisation concernant la formation des maitres dans le cadre d’une action nationale le 19-20 mai (Cf pièce jointe)

  Tous ensemble, sauvons la formation des enseignants et CPE !

 FSU, SGEN-CFDT, UNSA, CGTéduc, UNSA éduc, SUDéduc, FCPE

Améliorer la formation professionnelle, disciplinaire et pédagogique des enseignants est déterminant pour faire réussir tous les élèves. Or, la réforme imposée par le gouvernement va la sacrifier !

Le service public d’éducation sera durablement affaibli.

Les universités, les associations de parents d’élèves, d’enseignants et d’étudiants sont unanimes pour demander l’abandon de cette réforme-là.

Avec eux, nous souhaitons l’ouverture d’une réelle négociation pour concevoir une formation professionnelle universitaire de qualité, permettant de recruter les enseignants fonctionnaires dont l’Education Nationale a besoin.

Nous, citoyens, enseignants, parents, étudiants, ensemble nous voulons que le gouvernement considère la formation des enseignants non comme un fardeau pour le budget de la nation mais comme un investissement pour l’avenir !

C’est pourquoi, nous lui demandons d’entendre nos voix : Abandonnez cette réforme ! Ouvrez des négociations !

 Et dans l’académie d’Orléans-Tours ?

Le 22 avril, le Recteur de l’académie d’Orléans-Tours a fait de nouvelles annonces concernant les modalités d’exercice et de formation des stagiaires l’an prochain :

A l’école primaire :

  • 7 semaines de « formation » sous forme de compagnonnage, jusqu’à la Toussaint, dans la classe d’un maître formateur. Certains maîtres-formateurs pouvant accueillir 2 stagiaires !! Puis, 4 semaines restantes de formation « théorique » devant être dispensées à l’IUFM entre décembre 2010 et février 2011 !!
  • Après la Toussaint, les stagiaires seront face à une classe, seuls, en pleine responsabilité.

Dans le Second degré :

  • Dès la rentrée, maximum de service (18 ou 15 heures de cours ou 35 heures-CPE) + 6 heures de “compagnonnage” avec le tuteur jusqu’à la Toussaint ; pour les enseignants, le jeudi devra être libéré, les 18 ou 15 heures étant réparties sur les autres jours de la semaine. Tuteur non déchargé, bien sûr, payé 3 HSE les 7 premières semaines, pour les 6 heures de compagnonnage…
  • 2 semaines de formation à l’IUFM du 8 au 20 novembre (remplacement assuré par un TZR ou un non titulaire)
  • À partir de décembre : service à temps plein + 2 heures de compagnonnage + un jeudi sur deux en formation à l’IUFM

Bilan  : alors que le ministère prétend améliorer la formation, les nouveaux enseignants auront des semaines d’au moins 50 heures de travail, et une formation dérisoire…

Combien de jeunes enseignants réussiront à tenir le coup, dans ces conditions ?

Peut-on accepter, en tant qu’usager du Service Public d’Education, que les enfants aient face à eux des enseignants non formés ?

Pour exiger du Ministre et du Recteur qu’ils renoncent à leur projet catastrophique, l’intersyndicale FSU, CGT, SUD-Education, SGEN-CFDT, SE-UNSA, avec le soutien de la FCPE, appellent à des rassemblements dans les départements de notre académie


  le mercredi 19 mai à 15 H

RASSEMBLEMENT à Chartres,

Devant l’Inspection Académique


Dans le même temps le SNUipp propose aux conseils des maîtres la motion (en page jointe). Elle s’inscrit dans le cadre des actions prévues lors de la journée pour la formation des enseignants.

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.