www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
10 juin 2010

Le gouvernement Sarkozy, Fillon annonce le gel des dépenses publiques. Conséquence pour l’école : une destruction de l’école républicaine

Les mauvais coups s’ourdissant toujours dans l’ombre, le ministère de l’Education Nationale a cherché à dissimuler le plus longtemps possible le massacre qu’il entend perpétrer contre l’Éducation Nationale. Il a adressé, début mai, aux Recteurs et aux Inspecteurs d’Académies une série de documents pour leur indiquer où trouver les « gisements » (sic) d’emplois dans la perspective des 16 000 suppressions envisagées pour le budget 2011. Ces documents sont introduits de la façon suivante : « Contexte : mobiliser les gisements d’efficience visant à respecter la contrainte du non remplacement d’un départ sur deux pour la période 2011/2013, sans dégrader les performances globales ».

Avec un parfait cynisme, le ministère abat enfin ses cartes et décline 13 mesures (5 pour le 1er degré) sur lesquelles recteurs et IA devront s’appuyer pour quantifier les « gains d’emplois » possibles. A aucun moment, il n’est fait allusion aux besoins éducatifs, les documents sont construits avec comme unique mot d’ordre « la chasse aux postes est ouverte ».

Voici un petit résumé des mesures consacrées au premier degré, avec les indicateurs départementaux pris en compte par le ministère. Chacune d’entre elles est un levier pour supprimer des postes. Ces documents initialement prévus par un usage interne dévoilent clairement les intentions gouvernementales concernant l’école.

Le SNUipp avec la FSU ne laisseront pas faire et engageront la riposte avec l’ensemble de la communauté éducative mais nous tenons à informer largement la profession de ce projet de retrait d’emploi sur la période 2011/2013.

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.